L'identité d'Husqvarna en Moto3™ et l'avenir de KTM vus par Beirer

mercredi, 27 novembre 2013

Suite aux annonces de l'arrivée d'Husqvarna ainsi que d'une nouvelle Honda en Moto3™, motogp.com s'est entretenu avec Pit Beirer, Directeur des Sports Mécaniques chez KTM, pour parler de la saison 2014.

Beirer a commencé par discuter de l'arrivée d'Husqvarna, qui engagera Danny Kent et Niklas Ajo dans une équipe menée par Aki Ajo, et a confirmé que KTM et Husqvarna auraient le même matériel début 2014, mais que la marque suédoise choisirait par la suite une autre voie pour développer sa propre machine.

« Nos deux marques appartiennent au même groupe (Pierer Industries) mais nous espérons, à moyen terme, avoir deux marques différentes avec leurs propres structures de développement. Nous allons cependant commencer avec ce que nous avons, et nous donnerons ensuite leur propre identité à chaque marque. »

« Il va y avoir d'importants changements chez Husqvarna la première année mais le principal aura lieu quand nous passerons à la deuxième saison. Le Moto3 a un règlement contraignant, notamment pour l'homologation du moteur, ce qui signifie que l'on ne peut pas tout changer. Nous allons cependant travailler sur le reste. »

Quant au risque qu'une Husqvarna vienne concurrencer une KTM, Beirer a ajouté : « C'est clairement un risque et il y aura de la bagarre. Ce sera une entreprise différente, avec son propre marketing, etc. C'est l'idée derrière le développement. Husqvarna choisira sa propre voie. »

La catégorie Moto3™ adoptera pour 2014 un nouveau règlement, qui limitera le nombre de moteurs par pilote à six pour l'ensemble de la saison et imposera une distribution des moteurs aléatoire entre les pilotes d'une même marque, afin d'éviter toute tentative de favoritisme. Deux mesures extrêmement positives d'après Beirer.

« En ce qui concerne le nombre de moteurs, c'est une décision logique. Je pense que tous les constructeurs sont prêts. Nous étions déjà à ce niveau-là à la fin de la saison. Quant à la distribution aléatoire, c'est la meilleure chose que Dorna et l'IRTA ait faite pour KTM. Nous nous étions déjà engagés à procéder de cette façon dans nos contrats, et la preuve est que Viñales a gagné sur une machine client. Mais que cette règle devienne officielle permet de mettre fin au débat. »

Quant au développement de la KTM, Beirer n'entrevoit pas de changement révolutionnaire mais annonce que d'importants progrès peuvent être faits grâce à de petites modifications.

« Nous avions pris un risque avec le cadre treillis en acier et les suspensions WP. Notre team et notre usine en Autriche ont cependant été très rapides pour réagir et développer le châssis. Pour cette troisième année, les modifications concerneront des détails et nous aurons la moto que nous voulons. »

« Le gros challenge sera de préparer 2015, date à laquelle le régime moteur sera limité à 13500 tours/minute. Ce sera le plus gros challenge et nos ingénieurs devront se réunir afin de préparer tout ça. »

Beirer a d'autre part commenté l'arrivée d'une nouvelle Honda Moto3™ dont l'objectif sera de concurrencer les KTM dès 2014.

« Nous ne sommes pas inquiets. Nous étions surpris de dominer et nous ne nous y attendions pas. Nous pensions dès le départ nous battre face une Honda forte, et nous avons besoin d'un tel concurrent en Moto3 ! Les courses seront peut-être plus disputées et plus intéressantes l'an prochain entre nos deux marques. »

 
TAGS 2014 Red Bull KTM Ajo

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™