Kallio s’impose à Indy et met la pression sur Rabat

Le Moto2™ est partenaire de
Indianapolis Moto2 Race Kallio
dimanche, 10 août 2014

Mika Kallio a largement dominé ses adversaires au Grand Prix Red Bull d’Indianapolis et remporté sa troisième victoire de la saison pour revenir à seulement sept points de son coéquipier Esteve Rabat, quatrième de la course derrière Maverick Viñales et Dominique Aegerter.

Mika Kallio (Marc VDS Racing) a signé la seizième victoire de sa carrière en s’imposant haut la main à l’Indianapolis Motor Speedway, où l’épreuve de la catégorie Moto2™ a été interrompue par drapeau rouge.

Suite à un excellent premier départ depuis la pole, le Finlandais avait pris plus d’une demi-seconde d’avance dès le premier tour et avait distancé ses concurrents de 2.6s au moment où le drapeau rouge est intervenu, en raison de la chute collective de Mattia Pasini (NGM Forward Racing), qui a perdu connaissance mais a fini par se relever, Anthony West (QMMF Racing), Randy Krummenacher (Octo IodaRacing) et Azlan Shah (Idemitsu Honda Team Asia).

Au second départ, Kallio est de nouveau très bien parti et comptait plus d’une seconde d’avance à l’issue du premier tour, un écart qu’il allait ensuite tranquillement gérer pour s’offrir la victoire et réduire l’écart qui le sépare du leader de la catégorie, son coéquipier Esteve Rabat, de dix-neuf à sept points. 

Rabat a quant à lui fini quatrième, juste derrière Maverick Viñales (Paginas Amarillas HP 40) et Dominique Aegerter (Technomag carXpert), de nouveau sur le podium après avoir décroché sa première victoire en Allemagne.

Complétaient le Top 10 à l’arrivée Simone Corsi (NGM Forward Racing), Sandro Cortese (Dynavolt Intact GP), Hafizh Syahrin (Petronas Raceline Malaysia), Alex de Angelis (Tasca Racing), Anthony West (QMMF Racing) et Johann Zarco (AirAsia Caterham Moto Racing), en perte de vitesse en fin de course après avoir lutté pour la cinquième place.

Comme en Allemagne juste avant la trêve estivale, Louis Rossi (SAG Team) a pris les points de la treizième place, devant les deux pilotes de Tech3, Marcel Schrötter et Ricky Cardús.

Tom Lüthi (Interwetten Paddock), Franco Morbidelli (Italtrans Racing) et Josh Herrin (AirAsia Caterham Moto Racing) ont chuté dès le premier tour suite au second départ, dans un incident provoqué par un contact entre Xavier Siméon (Federal Oil Gresini), qui est tombé quelques tours plus tard, et Luis Salom (Paginas Amarillas HP 40), vingt-sixième à l'arrivée.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
MotoGP VIP VILLAGE™