Mariñelarena : Récupérer pour revivre son rêve

Le Moto2™ est partenaire de
mercredi, 16 avril 2014

Alex Mariñelarena continue de récupérer de l'accident qui lui avait valu une vingtaine de jours de coma artificiel suite au terrible accident qu'il avait subi au Paul Ricard, lors d'essais privés.

Alex Mariñelarena garde l'objectif de reprendre la compétition moto dès que possible, bien qu'aucune date ne puisse pour actuellement être fixée pour son éventuel retour. Le jeune Espagnol se concentre pour l'instant sur sa rééducation et a parlé de situation à motogp.com.

« Un jour, je me suis réveillé dans un hôpital, en France (Saint-Anne à Toulon), et ma mère était là, » raconte Mariñelarena. « Elle a commencé à me demander si tout allait bien. Je ne me rappelle qu'être parti de chez moi le 26 février. Je ne me souviens pas de l'accident, ni des deux jours qui précédaient l'accident et des seize ou dix-sept jours suivants. »

« Quand je me suis réveillé, j'ai vu que mon bras n'allait pas bien et je me suis tout de suite rendu compte que j'avais eu un accident mais je pensais que c'était arrivé un ou deux jours plus tôt. Quand ils m'ont dit que ça faisait vingt jours, ça m'a fait un choc. Ils m'ont ensuite tout expliqué et beaucoup de médecins sont venus me voir. J'ai commencé à réaliser ce qui s'était passé et que la situation n'avait pas été aussi dure pour moi qu'elle l'avait été pour ma famille et le team. »

Quelques jours après son réveil, Mariñelarena a pu rentrer en Espagne pour être admis à la Clinica de Navarra et a découvert ses blessures à la tête et à l'épaule ainsi que plusieurs fractures à son pied droit.

« C'est vrai. Quand j'ai eu l'accident, on s'inquiétait avant tout de mes blessures à la tête. L'impact avait été tellement fort que j'avais perdu conscience. Les blessures à la tête sont évidemment les plus inquiétantes. Depuis que je suis rentré chez moi, j'ai pu récupérer, me reposer et suivre un programme de réhabilitation. Nous travaillons très dur, notamment sur l'équilibre. J'utilise aussi une machine qui aide les os fracturés à se consolider et j'ai des exercices pour aider mon épaule à retrouver davantage de mouvement. »

« C'était génial de voir que des pilotes des trois catégories du Championnat du Monde m'avaient envoyé des messages et je remercie tout le monde pour tout ce soutien sur Facebook et Twitter. J'adore recevoir des messages de gens que je ne connais pas, ça rend les choses plus faciles pour moi. »

Le processus de rééducation est lent et frustrant mais l'objectif demeure clair pour Mariñelarena.

« A partir du moment où j'ai pu me lever du lit, j'ai toujours eu le même but en tête. La moto. Courir dans le Championnat du Monde a toujours été mon rêve. Je vivais ce rêve mais étant données les récentes circonstances, j'ai dû arrêter. J'espère que ce ne sera qu'un détail dans mon parcours et je veux continuer comme avant. J'espère un jour faire mon retour. »

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™