Márquez maîtrise les éléments à Assen

Measured Marquez conquers elements in Assen
samedi, 28 juin 2014

Malgré une sortie de piste, Marc Márquez a réussi à surmonter toutes les difficultés qui se sont présentées à lui samedi à l’Iveco Daily TT Assen pour remporter une huitième victoire de rang devant Andrea Dovizioso et son coéquipier Dani Pedrosa.

La météo instable de samedi après-midi avait fait régner l’incertitude sur la grille de départ d’une course retardée de quelques minutes par la pluie et avant laquelle les pilotes ont eu l’occasion de faire deux tours de reconnaissance supplémentaires afin de jauger les conditions. Suite à ce premier examen de la piste, Marc Márquez et Dani Pedrosa ont tous les deux décidé de partir sur pneus pluie, un choix que presque tous autres pilotes ont fait.

Márquez s’est directement battu avec Andrea Dovizioso (Ducati) pour la première position et était suivi de près par l’Italien quand il a pris la direction des stands pour passer sur slicks. Le Champion du Monde en titre a ensuite commis une erreur sur son premier tour sur slicks, laissant Dovizioso s’échapper seul en tête. La cavalcade de l’Italien n’a pas cependant pas duré et Márquez s’est au final aisément imposé, avec six bonnes secondes d’avance.

Pedrosa a quant à lui dû batailler ferme face au poleman Aleix Espargaró (NGM Forward Racing) mais a eu le dernier mot et a pu distancer son rival en fin d’épreuve pour sereinement finir avec un nouveau podium.

« J’étais très nerveux avant la course, » a admis Márquez, qui est le premier pilote à ouvrir une saison de la catégorie reine avec huit victoires consécutives depuis Giacomo Agostini en 1971. « Les conditions n’étaient pas celles que j’espérais, c’était très risqué. Nous sommes partis avec les bons pneus parce que nous savions que ça sècherait. Risquer de rouler en slicks était très dangereux. J’ai fait une petite erreur après le changement. J’étais satisfait d’être deuxième mais il a ensuite commencé à pleuvoir un peu. Après ça j’ai pris mon rythme et j’ai doublé Andrea. La course restait difficile et il fallait rester concentré à 100% ».

« Le team contrôlait la situation et ça m’a beaucoup aidé, je voyais qu’ils étaient calmes et je pouvais donc l’être moi aussi. Ils ont été très intelligents. Le pneu slick était trop dangereux pour le départ et c’était donc une décision clé. Je n’ai eu qu’à me concentrer sur mon pilotage. C’était dur de passer du mouillé au sec mais je me suis senti de mieux en mieux au fil des tours et j’ai eu un bon rythme tout du long. Je pouvais vraiment attaquer. »

Revenant sur sa course, Pedrosa a déclaré : « C’était stressant sur la grille parce qu’il fallait s’assurer de tout faire correctement. Ce n’était pas facile de faire le bon choix mais le team était prêt et nous avons tous gardé notre calme. Ça a été dur avec Aleix mais c’était une bonne bagarre. Sur le mouillé, j’essayais d’économiser mon pneu au cas où il se remette à pleuvoir. Ce n’était pas la meilleure stratégie mais nous avons pu nous rattraper. Le feeling avec la moto n’était pas parfait mais suffisamment bon pour le podium. »

 

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
MotoGP VIP VILLAGE™