Rabat s’impose, Nakagami disqualifié

Le Moto2™ est partenaire de
Moto2 Race
dimanche, 23 mars 2014

Esteve Rabat a remporté la première manche du Championnat du Monde Moto2™ 2014 en s’imposant juste devant Takaaki Nakagami et Mika Kallio dimanche soir à Losail, avant que le Japonais soit disqualifié pour un filtre à air non-conforme. Tom Lüthi hérite de la troisième place.

Vainqueur pour la quatrième fois de sa carrière, Esteve Rabat (Marc VDS Racing) prend donc la tête du Championnat du Monde Moto2™, dont il avait pris la troisième position en 2013.

Takaaki Nakagami (Idemitsu Honda Team Asia), qui avait aligné quatre deuxièmes places en frôlant la victoire l’an dernier, devait une fois de plus se contenter de monter sur la seconde marche du podium mais a plus tard été disqualifié suite à l’inspection technique de sa machine, qui a révélé un filtre à air non-conforme. Auteur du meilleur départ, le Japonais était en tête dès le premier virage et a tenté l’échappée en solitaire avant d’être plus tard rattrapé par Rabat et son coéquipier Mika Kallio (Marc VDS Racing).

En tête d’une formation serrée pour les derniers tours de l’épreuve, Rabat a tenu bon devant Nakagami pour s’imposer avec tout juste 0.040s d’avance sur ce dernier tandis que Kallio avait lâché prise sur le dernier tour et décidé de ne pas intervenir dans un duel à haut risque.

Tom Lüthi (Interwetten Paddock) a quant à lui pris la quatrième place, à deux secondes et demie du vainqueur et non loin devant un brillant Maverick Viñales (Pons HP 40), le Champion du Monde Moto3™ 2013, dans le Top 5 dès sa première course en Moto2™. Lüthi et Viñales ont hérité des troisième et quatrième places suite à la disqualification de Nakagami.

Autre rookie, Sam Lowes (Speed Up), le Champion du Monde Supersport 2013, a lui aussi impressionné et a décroché la septième place [sixième après révision des résultats], derrière Simone Corsi (NGM Forward Racing) et devant Sandro Cortese (Dynavolt Intact GP). Qualifié en première ligne, l’ancien Champion du Monde Moto3™ était aux avant-postes en début de course mais a petit à petit perdu du terrain, souffrant de la très douloureuse fracture de la cheville qu’il s’était faite la veille en qualifications.

Jordi Torres (Mapfre Aspar), dont le coéquipier Nico Terol a abandonné sur problème technique, et Anthony West (QMMF Racing) complétaient le Top 10 [Top 9] derrière Cortese tandis que Louis Rossi (SAG Team) signait son meilleur résultat en Moto2™ en prenant la onzième place. Vingtième au départ après avoir eu des soucis en qualifications, Rossi réalisait donc une belle performance et s’est battu pour finir juste devant Jonas Folger (AGR Team) et Ricky Cardús, remplaçant d’Alex Mariñelarena chez Tech3, et marquera les points de la dixième place suite à la disqualification de Nakagami.

Dominique Aegerter (Technomag carXpert) a de son côté été contraint à l’abandon à six tours de l’arrivée en raison d’une casse moteur. Le Suisse terminait donc ainsi sa fantastique série de courses consécutives finies dans les points avec un record personnel de 33, soit une de moins que le record absolu établi par Luca Cadalora entre 1990 et 1992. Aegerter n’avait jamais été absent du Top 15 depuis le GP du Qatar de 2012, qu’il avait fini en 18ème position.

Déception également pour Xavier Siméon (Federal Oil Gresini), Alex de Angelis (Tasca Racing), Johann Zarco (AirAsia Caterham Moto Racing) et son coéquipier Josh Herrin, qui sont tous les quatre tombés ensemble dès le premier tour. Alors que De Angelis et Herrin abandonnaient, Zarco et Siméon sont repartis pour se retrouver dans un tête à tête qui a duré jusqu’au dernier tour et finir quasiment côte à côte aux vingt-quatrième et vingt-cinquième positions.

Cliquez ici pour accéder aux résultats de la course Moto2™.

TAGS Qatar

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™