Nakamoto : « Les pilotes sur RCV1000R ont besoin de plus de temps »

Nakamoto: ‘RCV1000R riders need more time’
mardi, 11 février 2014

Shuhei Nakamoto, le vice-président du HRC, estime que les pilotes inscrits en Open avec la Honda RCV1000R auront besoin de s'adapter à leurs nouvelles machines avant d'en tirer tout le potentiel.

Le HRC compte quatre Honda RCV1000R inscrites dans la nouvelle catégorie Open du MotoGP™ cette année : deux chez Drive M7 Aspar pour Nicky Hayden et Hiroshi Aoyama puis deux autres pour Scott Redding (GO&FUN Honda Gresini) et Karel Abraham (Cardion AB Motoracing).

Les performances de la nouvelle Honda « Open » ont cependant déçu la semaine dernière à Sepang lors du premier Test Officiel de l'année, comme le reflètent les réactions des pilotes.

« En ce qui concerne le manque de puissance, il n'y a pas grand chose que nous puissions faire mais nous savons qu'il nous manque quelque chose dans ce domaine et nous devons donc progresser ailleurs parce que c'est un peu démoralisant pour l'instant, » avait commenté Nicky Hayden.

« Je suis d'accord avec Nicky au sujet de la puissance, » avait ajouté Redding. « Quand je suis Colin Edwards ou Aleix Espargaró (FTR-Yamaha, NGM Mobile Forward Racing), ils s'échappent systématiquement en sortie de virages étroits. Je ne crois pas que la vitesse de pointe soit tellement différente, c'est surtout la sortie et l'accélération. La Yamaha garde l'avant au sol et avance tout de suite, on a l'impression qu'ils ont plus de puissance. »

En réponse à ces critiques et au fait que la RCV1000R la mieux placée, celle de Hayden, était à 1.9s du temps de référence, Nakamoto a affirmé :

« L'écart est important mais pour être honnête, les Honda ne sont pas faciles à piloter. Les pilotes ont besoin de plus de temps pour comprendre leurs machines. Nous pensons qu'ils peuvent atteindre un meilleur niveau. »

Le vice-président du HRC a aussi assuré que la RCV1000R était destinée à recevoir des évolutions en cours d'année :

« Chez Honda, notre style est de ne jamais arrêter le développement, et pas seulement pour les machines Factory. Si nous trouvons quelque chose de mieux, nous le fournirons tout de suite aux teams. Il y a parfois un coût supplémentaire mais s'il s'agit d'une pièce comme un piston, et bien un piston est un piston et dans ce cas nous ne demanderions rien de plus au team. »

La situation est toute différente dans le clan Yamaha puisque Aleix Espargaró a conclu avec le quatrième temps au guidon de la FTR-Yamaha du team NGM Mobile Forward Racing. Bridgestone, le fournisseur de pneus unique du MotoGP™, a confirmé à l'issue du Test Officiel que les pilotes Open (dont ceux sur Honda RCV1000R et FTR-Yamaha) disposeraient, à l'instar des CRT l'an dernier, d'un pneu arrière plus tendre que celui des teams Factory, utilisable aussi bien en qualifications qu'en courses.

 
TAGS 2014

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™