Entretien post-Mugello avec Freddie Spencer

Post-Mugello Q&A with Freddie Spencer
jeudi, 5 juin 2014

Toujours attentif au monde du MotoGP™, Freddie Spencer a savouré la bataille qui opposait Marc Márquez à Jorge Lorenzo le week-end dernier en Italie et revient sur le début de la saison 2014 avec motogp.com.

Freddie Spencer était devenu le plus jeune Champion du Monde de la catégorie reine en 1983, avec Honda Racing Corporation, et avait alors établi un record qui n’a été battu que l’an dernier, par Marc Márquez. Deux ans après son premier titre, Spencer s’était de nouveau imposé en 1987 et avait remporté la même année les titres 500cc et 250cc. Près de trente ans plus tard, l’Américain passe toujours autant de temps dans le paddock et développe plusieurs projets tous liés à sa passion pour la compétition moto.

Marc a eu un parcours extraordinaire en 2013 et le poursuit cette année avec six victoires en six courses. Qu’as-tu pensé du début de la saison 2014 ?

« Je crois que Marc change d’une manière très intéressante cette année, qui repose sur sa position actuelle et le fait qu’il ait grandi. L’an dernier, il était tombé beaucoup de fois en essais libres mais juste une fois en course, au Mugello. Cette année, je le vois plus mature, dans sa zone de confort et je vois ce qu’il veut accomplir. Il a raison d’avancer course par course, en utilisant les forces de sa moto. Il est très fort pour résoudre les problèmes et comprendre les forces et les faiblesses de sa moto comme de ses adversaires. »

« C’est cette prise de conscience qui lui a permis de grandir et de remporter six victoires sur six. Il a fait un excellent travail et il a la capacité de remporter toutes les courses mais, comme nous le savons, en compétition, il faut toujours quelque chose de plus pour réussir. Espérons qu’il n’ait pas de problème avec sa moto. »

D’autres pilotes essayent de l’arrêter : Jorge Lorenzo, Dani Pedrosa ou encore Valentino Rossi, qui monte plus souvent sur le podium que l’an dernier…

« Ce qui est génial, c’est que Valentino s’est adapté et a su changer son pilotage. Nous connaissons tous son talent, nous savons à quel point il est passionné et quel plaisir il prend à courir en Grand Prix. Il a réussi à s’ajuster, c’est toujours risqué, mais il a relevé le défi et je le respecte pour ça. Je suis très fier de ce qu’il a fait et de ses performances. Il est devant, il pousse Marc et si Marc n’avait pas tout gagné, Valentino se serait imposé parce qu’il a fini deuxième plusieurs fois. »

« Jorge a malheureusement eu des soucis mais nous avons vu en Italie qu’il était de retour. Marc le sait. C’est comme ça que les courses doivent être, dures et avec des problèmes à résoudre. Dani a eu des problèmes avec son bras et nous n’avons pas encore vu le meilleur de lui cette année. Nous savons qu’il peut être plus fort. Ces trois pilotes doivent pousser Marc à un niveau encore plus haut, il les force à hausser le niveau et c’est ce qui rend le championnat intéressant. »

Tu étais devenu le plus jeune Champion du Monde de la catégorie reine en 1983. Marc a battu ce record trente ans plus tard. Vois-tu d’autres pilotes qui pourraient battre Marc dans les quatre, cinq voire dix prochaines années ?

« Il y a toujours de jeunes pilotes prêts à se battre. Le jeune Australien, Jack Miller, en Moto3™, pourrait devenir fort. Il y a aussi le frère de Marc, Álex… Ne serait-ce pas intéressant ? Un duel entre deux frères. »

« Marc a quelque chose d’unique que l’on voit rarement. Il y aura certainement d’autres grands pilotes après Marc mais il est le premier de sa génération à avoir fait ça. Ça inspire les autres, de savoir que les records peuvent être battus, et ça en motive certains. Marc inspire beaucoup de gens. Il y aura certainement quelqu’un qui arrivera à le battre. C’est pourquoi ce que nous faisons est aussi génial, tout est possible ! »

Et comment avancent les projets de Freddie Spencer ?

« Je continue à travailler avec l’école de pilotage au Castellet, en France. C’est avec le groupe 4G et nous faisons vraiment de belles choses. J’adore aider les gens. Après m’être retiré de la compétition, j’avais lancé une école à Las Vegas et c’était la première étape. »

« Une de mes autres activités sont les courses classiques. C’est quelque chose qui se développe. Je crois qu’il est important de faire vivre l’histoire du motocyclisme. Nous avons eu un évènement à Dijon le week-end dernier, il y avait trente ou quarante mille personnes… un record. Les gens peuvent venir et voir des motos de différentes décennies ainsi qu’un Champion du Monde. C’est génial de faire partie de ça et je pense qu’il est important de partager. »

« J’aime aussi assister aux Grands Prix. Je crois en ce que nous faisons et au motocyclisme. Ça m’a énormément apporté et je veux donner en retour. »

 

TAGS 2014

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™