Résultats blancs pour quatre prétendants au Top 10 à Indy

Stefan Bradl Aleix Espargaro Crash Reaction
mardi, 12 août 2014

Stefan Bradl, Aleix Espargaró, Álvaro Bautista et Yonny Hernández ont tous été contraints à l’abandon et sont donc repartis d’Indianapolis sans le moindre point.

Stefan Bradl (LCR Honda) espérait se relancer le week-end dernier à Indianapolis après avoir vécu une énorme déception chez lui en Allemagne, où il avait fini seizième après avoir mené la course.

L’ancien Champion du Monde Moto2™ est cependant tombé dans le treizième tour dimanche dernier, après avoir accroché l’arrière de la moto d’Aleix Espargaró (NGM Forward Racing), lui aussi contraint à l’abandon en raison de dommages trop importants sur sa machine.

Bradl a commenté : « J’étais dans le même groupe que Aleix et Pol Espargaró et je voyais que j’allais plus vite à certains endroits mais Aleix avait l’avantage dans certains virages et nous avions donc à peu près le même rythme. A la fin de la ligne droite, j’ai essayé d’attaquer mais nous étions sur la même trajectoire, il a légèrement relâché son frein et m’a fermé la porte. Je l’ai percuté à l’arrière. C’était un incident de course et ça peut arriver à tout le monde. »

Espargaró a de son côté affirmé : « J’ai pris un bon départ mais je me suis fait doubler sur la ligne droite. Je courais avec (Bradley) Smith et (Andrea) Dovizioso et j’ai pu garder mon rythme. C’est dommage qu’il y ait eu cet incident avec Bradl, il m’a percuté, ma moto était endommagé et j’ai dû abandonner. C’est la course et nous avons perdu d’importants points. Nous reviendrons plus fort à Brno. »

Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini) et Yonny Hernández (Energy T.I. Pramac Racing) sont quant à eux tombés dès le début de la course suite à un contact dans le premier tour. « J’entrais dans le virage n°4, je gardais ma trajectoire et Hernández m’est soudainement rentré dedans, je n’ai pas pu éviter la chute, » a expliqué Bautista. « Ça a évidemment été un mauvais week-end mais nous devons rester positifs parce que ça aurait pu être pire. Je vais bien malgré la grosse chute que j’ai eue samedi matin. Maintenant nous devons essayer d’oublier tout ça et de nous rendre à Brno avec la motivation à son maximum. »

Hernández a déclaré : « Nous sommes malheureusement tombés mais c’est la course et tout peut arriver. Je voulais vraiment finir la course et j’étais certain de pouvoir faire quelque chose de bien. Nous avons de la chance parce que la prochaine course a lieu dimanche prochain et je suis déjà très motivé. »

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™