Smith et Espargaró, leaders du clan Yamaha au Texas

Tech 3 Austin race review
lundi, 14 avril 2014

Les pilotes du team Monster Yamaha Tech3 ont pris les cinquième et sixième places au Red Bull Grand Prix of the Americas et signaient ainsi leurs meilleurs résultats respectifs en MotoGP™.

Qualifié en huitième position, Bradley Smith a perdu une place dans le premier tour mais n’a eu aucun mal à trouver son rythme et était remonté à la septième place en l’espace de quelques tours. Le jeune Britannique a ensuite suivi Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) pour finir par le doubler puis prendre l’avantage sur son coéquipier Pol Espargaró dans le quatorzième tour et de passer en cinquième position à trois tours de l’arrivée. Smith s’est alors battu avec Stefan Bradl (LCR Honda) pour la quatrième place, un duel qui n’a pas tourné en sa faveur mais dont il pouvait être fier, sur un circuit particulièrement compliqué pour les Yamaha. 

« Je suis très content de ma performance sur l’ensemble des 21 tours, sur ce qui est d’après moi la piste la plus physique de la saison, » a commenté Smith. « J’ai été un peu trop agressif sur les premiers tours, mes freins étaient trop chauds et mon pneu avant aussi. Une fois que les pneus se sont stabilisés, j’ai commencé à avancer. A douze tours de l’arrivée, j’ai réalisé que j’avais mes chances et j’ai attaqué. Je suis revenu sur Bradl et j’ai donné tout ce que j’avais. Quand je passais dans l’enchaînement droite gauche droite, où j’essayais de le passer, mon coeur battait à cent à l’heure. J’ai joué mes cartes à fond et je suis très content d’être le premier pilote Yamaha. »

Victime d’un problème technique au Qatar, Pol Espargaró a obtenu ses premiers points en MotoGP™ en prenant la sixième place, un résultat plus qu’impressionnant pour le rookie espagnol.

« Je suis vraiment ravi de ce résultat, » a affirmé Espargaró. Je suis fier de marquer mes premiers points avec une sixième place et étant devant les Yamaha officielles. Je savais que je devais attaquer aussi fort que possible sur les premiers tours pour ne pas perdre le contact avec ceux qui étaient devant. J’ai probablement attaqué un peu trop fort et je n’ai ensuite pas pu tenir le rythme sur la seconde moitié de la course. Je suis tout de même très content de m’être battu avec mon coéquipier à un certain moment de la course parce que Bradley est vraiment très rapide cette saison. Etre le deuxième pilote Yamaha signifie que nous n’avons vraiment pas mal travaillé. »

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
MotoGP VIP VILLAGE™