Première victoire pour Alexis Masbou : « Un plaisir et un soulagement »

mardi, 19 août 2014

Alexis Masbou a remporté dimanche dernier à Brno sa toute première victoire en Grand Prix, un résultat qui récompense près de dix ans de travail mais qui confirme aussi l’excellente dynamique prise par le Français cet été.

Après avoir signé son premier podium de la saison avec une troisième place en Allemagne juste avant la pause estivale, Alexis Masbou avait aussi fait une course remarquable à Indianapolis, pour la reprise, où il avait été contraint à sortir de piste dans le premier tour, était remonté jusqu’à la première place et avait terminé au pied du podium. 

« J’étais extrêmement déçu de finir quatrième après une telle course, » confie Masbou à motogp.com. « Mais ça fait partie des difficultés de la catégorie Moto3™, il y a beaucoup de monde en lice et ce n’est jamais facile de gagner. »

C’est justement après cette déception que l’Albigeois a remporté le week-end dernier sa première victoire en Championnat du Monde, à l’issue de son 133e Grand Prix. 

« Ça fait extrêmement plaisir. Ça faisait longtemps que je courais après, surtout depuis l’arrivée de la Moto3. J’étais passé près de la victoire plusieurs fois et ces dernières semaines, nous avions été très proches de le réaliser. C’est aussi un peu un soulagement d’enfin monter sur la plus haute marche et d’entendre la Marseillaise. »

Le pilote du team Ongetta-Rivacold s’est battu pour cette première victoire dès le début du Grand Prix de République Tchèque, qu’il a mené par moments, jusqu’à commettre une erreur à deux tours de l’arrivée. 

« J’avais fait toute la course aux avant-postes et j’espérais vraiment monter sur le podium. J’ai commis une petite erreur qui a fait que je suis passé à la dixième place dans l'avant-dernier tour et c’est à ce moment-là que je me suis rendu compte qu’il y avait beaucoup de monde derrière, » explique le Français, qui finira en tête du Top 15 le plus serré de l’histoire du Championnat du Monde (1.838s).

« A ce moment-là, ça semblait vraiment compliqué parce que ça se bagarrait énormément. Au final j’ai réussi à rapidement me faufiler et à passer le maximum de pilotes pour me retrouver avec (Álex) Márquez et (Jack) Miller (qui seront battus sur le fil par Enea Bastianini et Danny Kent) et les passer sur le dernier freinage. C’était donc presque inattendu mais ça aurait été très décevant de ne pas gagner ou de ne pas monter sur le podium parce que nous avions été présents aux avant-postes toute la course et tout le week-end. »

Grâce à cette victoire, Masbou revient à une trentaine de points du Top 3 du classement général et à 52 du leader, l’Australien Jack Miller (Red Bull KTM Ajo), mais préparera l’épreuve qui aura lieu la semaine prochaine à Silverstone comme toutes les précédentes, en se concentrant sur son travail pour jouer le podium, voire la victoire, sans penser au classement général.

« C’est un circuit que j’apprécie particulièrement et où j’ai souvent eu de bons résultats depuis son retour sur le calendrier, » rappelle Masbou, qui avait été quatrième puis huitième à Silverstone en 2012 et 2013. « J’espère faire quelque chose de bien, comme sur les quatre derniers Grands Prix, en étant toujours aux avant-postes. C’est la dynamique qu’il faut garder. Pour l’instant je n’imagine rien au niveau du championnat. On avait perdu beaucoup trop de points sur les premières épreuves. Ce qui compte maintenant, c’est de gagner des courses et de faire des podiums. »

« Après, si on se retrouve à jouer quelque chose au championnat à Valence, ce sera parfait mais avant ça il faut surtout marquer de gros points et gagner des courses, » conclut Masbou, qui succède donc à son ami Louis Rossi (Le Mans 2012) au titre de dernier Français à s'imposer en Grand Prix. 

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™