Vázquez : « C'est parfois le plus malin qui remporte la victoire »

jeudi, 3 avril 2014

A 27 ans, Efrén Vázquez est l'un des pilotes les plus âgés de la catégorie Moto3™ et s'est confié à motogp.com après son podium au Qatar pour parler de son passage sur Honda ainsi que de son choix de continuer dans la même catégorie.

Passé de Mahindra à Honda pour 2014, Efrén Vázquez (Saxoprint RTG) s'est vite adapté à sa nouvelle machine et a pris la troisième place au Qatar, où il montait sur le podium pour la cinquième fois de sa carrière. « Le projet de Honda m'a plu dès le départ et je me suis ensuite vite rendu compte que la moto était plus compétitive que la Mahindra, » a commenté Vázquez. « Nous pouvions donc croire en ce projet et leur faire confiance. S'il y a une marque qui peut rendre une moto compétitive en très peu de temps, c'est Honda. »

Un choix qui s'est vite avéré être le bon puisque le pilote originaire de Bilbao était sur le podium de la première manche de la saison 2014 : « Le podium nous a fait du bien au moral mais nous devons être réalistes. Nous devons avancer tranquilement et nous rappeler que le Championant est très, très long. Heureusement ou malheureusement, je ne suis pas parmi les plus jeunes, mais je suis un pilote qui a beaucoup d'expérience dans ce championnat. Mon objectif est d'aller à la prochaine course et de faire de mon mieux. »

Quant à sa décision de ne pas monter en Moto2™, Vázquez affirme qu'il s'agit avant tout d'une préférence personnelle : « Le Moto3 est une catégorie plus exigeante pour moi en tant que pilote, plus que le Moto2, parce que ici l'expérience joue un rôle important. Mais c'est aussi une catégorie avec des pilotes très jeunes, plus facile que l'était la catégorie 125cc 2-temps. On tombe beaucoup moins. Il y a de jeunes pilotes très enthousiastes qui n'hésitent pas à pousser jusqu'à la limite. »

« Quand j'étais arrivé en 125cc en 2007, je n'avais pas froid aux yeux mais je me suis fait plusieurs fractures, aux pieds, aux mains et à la clavicule. A chaque accident, on devient un peu moins téméraire et on utilise ensuite un peu plus sa tête. J'essaye toujours de trouver un équilibre entre l'expérience et la prise de risque mais il faut parfois prendre plus de risques que l'on ne le souhaite pour se battre devant. Le Moto3 est une catégorie où les différences techniques sont assez faibles. Parfois c'est le plus intelligent ou le plus malin qui gagne. J'essaye donc de trouver ce petit plus qui permet de jouer quelque chose sur le dernier tour et d'être malin en piste, c'est quelque chose qui compte beaucoup dans cette catégorie. »

Bien qu'il soit resté en Moto3™ cette année, Vázquez pourrait changer de cylindrée par la suite mais n'en a pour l'instant pas l'intention : « Changer de catégorie ? J'y ai pensé. Ça fait plusieurs saisons que j'aurais pu passer en Moto2 mais ça ne m'intéresse pas vraiment. Ça ne donne pas vraiment la possibilité d'évoluer en tant que pilote, en tant que professionnel, et pour moi c'est presque une catégorie mono-marque. »

Concernant la prochaine épreuve qui aura lieu la semaine prochaine au Texas, au Circuit of the Americas, Vázquez espère rencontrer davantage de réussite que l'an dernier et a affirmé : « L'an dernier nous avions trouvé que la piste d'Austin était difficile. Nous avons en plus été malchanceux parce que la course avait été arrêtée et que nous n'avions plus de pneus neufs pour le second départ. C'est une piste complexe, technique, avec une très longue ligne droite et des virages assez rapides. Mais un pilote n'est pas dans le même état d'esprit après un podium et je suis physiquement mieux préparé qu'en 2013. J'ai perdu du poids parce qu'on me l'avait demandé cet hiver. Je vais donc faire de mieux et voir si nous pouvons faire un bon week-end. »

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™