Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Randy revient l´excellent week-end des pilotes Espagnols

Randy revient l´excellent week-end des pilotes Espagnols


Les spectateurs Espagnols qui auront fait le déplacement ce week-end à Valence auront été comblés, Sete Gibernau gagnant son premier Grand Prix, Fonsi Nieto réalisant son premier podium en 250cc et Toni Elias conservant sa place de leader au Championnat du Monde 125cc. Au totale la compagnie Espagnole, Telefonica Movistar aura vu cinq de ses pilotes monter sur le podium dimanche. Malgré l´apparition de la pluie, l´atmosphère de la dernière épreuve Européenne fut fantastique.

Sete s´était qualifié avec le quatrième temps vendredi et avait fait du très bon travail avec Suzuki. Avant ce Grand Prix, Honda était venu faire des essais sur le circuit de Valence, entre Brno et Estoril et Rossi a été imbattable jusque dans les dernières minutes de la deuxième séance qualificative. Durant cette session, Sete avait chuté ce qui a du lui faire perdre sa confiance ne lui permettant pas de mieux faire que le 12ème temps. Il était vraiment sous pression, pas seulement parcequ´il était devant son public mais aussi parcequ´à la fin de la course 250cc la pluie a fait son apparition. Ensuite avant le départ la course 500cc a été déclaré 'Piste Humide´ ce qui voulait dire que s´il se remettait à pleuvoir les pilotes ne pouvaient pas changer leurs pneus, l´arrêt au stand prenant trop de temps. Ce n´est pas comme en Formule 1.

Six pilotes décidèrent de partir des stands pour le tour de chauffe afin de changer leurs pneumatiques. Après la course, les pilotes m´ont expliqué que les premiers tours de piste était vraiment dangereux et qu´ils avaient eu l´impression de rouler sur des oeufs. Mais le danger fait parti de notre métier. Avant le départ j´ai cherché à savoir quel était le choix de pneumatique de chacun. En fait Suzuki avait choisi des slicks avec des légères coupures et Sete a dès les premiers tours occupé la seconde place sur une piste ou des pilotes avec pneumatiques plus adaptés à cette situation chutaient. Barros qui le suivait était en intermédiaire à l´avant et slick à l´arrière.

Alors que la piste était encore humide avec ses slicks Sete a su défendre sa position devant les attaques de Criville qui a fini par chuter, mais il m´a aussi surpris dans le dernier tour quant il a signé le temps le plus rapide.
Sete ne pouvait pas espérer mieux que de gagner son premier Grand Prix chez lui, c´est formidable pour lui. Il avait posé un écusson ´J´aime New York´ sur sa combinaison ce qui était une très bonne initiative. Mais il a en plus après sa victoire planté le drapeau Américain et Espagnol l´un à coté de l´autre. C´est un geste qui représente bien l´esprit de notre sport et l´élan de solidarité que tous le monde a suivi.

Suzuki a fait du très bon travail pour mettre deux pilotes sur le podium. Concernant le Championnat Rossi comptait 43 points d´avance sur Max Biaggi avant cette course. Devait- il risquer de partir avec des pneumatiques slicks dans de terribles conditions comme celle- ci. Ou a t-il choisi la bonne solution en jouant la prudence avec des pneus intermédiaires. Je suis sur qu´il a fait le bon choix en jouant la sécurité et en choisissant des pneumatiques avec plus de grip sur le mouillé ce qui lui a permis de se protéger. Max avait choisi une autre combinaison en utilisant un intermédiaire à l´avant et un slick avec des entailles à l´arrière. Au final, Biaggi aura seulement gagné 1 point sur Rossi.

Carlos Checa est tombé pendant le tour de reconnaissance, il lui a donc fallu qu´il repasse par les stands et ensuite passer la voiture de sécurité pour rejoindre la course. Il a pu ensuite doubler la plupart de ses adversaires pour terminer quatrième avec des pneus slicks. Il aurait certainement pu gagner la course s´il n´avait pas chuté lors du tour de reconnaissance, mais c´est la course.

Edouard Michelin a pu tester par lui-même ses pneumatiques de courses dimanche quant il est monté derrière moi sur le Yamaha bi place. Edouard est le PDG du groupe Michelin qui équipe en pneumatiques la majorité des teams. Il a du être impressionné du grip.

Merci à to

Tags:
500cc, 2001

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›