Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Randy Mamola revient sur le dernier Grand Prix 500 de l´histoire

Randy Mamola revient sur le dernier Grand Prix 500 de l´histoire


La dernière course de l´année et dernière épreuve avec l´appellation 500 était très attendue mais cette course a du se disputer en deux manches suite à l´arrivée de la pluie. Ce ne fut certainement pas facile pour les commentateurs qui devaient additionner le résultat des deux manches pour trouver le vainqueur final. Valentino Rossi a pris le dessus sur Carlos Checa dans le dernier virage au cumul des deux manches. C´est vraiment dommage pour Carlos qui est passé très prêt de la victoire mais il a rencontré Anthony West dans la dernière courbe de la fin de la seconde manche. Anthony les avait vu arriver sur lui mais il a du penser qu´il pouvait passer la ligne d´arrivée avant qu´il ne se prenne un tour. Il a commis une erreur car il n´a pas réalisé à la vitesse à laquelle ils étaient. Quant Carlos Checa l´a doublé dans ce dernier virage, il n´a pas peu remettre les gaz au bon moment à cause d´Anthony qui aurait du s´écarter, Carlos a ensuite perdu la course pour 0.143 secondes. Carlos était très déçu après la course et en presse conférence il a critiqué les commissaires de course qui n´avaient pas sorti le drapeau bleu. Je ne sais pas si ça aurait changé quelque chose car Antonhy savait qu´ils arrivaient sur lui. Comme toujours, il est plus facile de donner son avis quant on est derrière son écran de télévision que sur la piste. Anthony a commis une grosse erreur, il était en pneus pluies et ils étaient en slicks retaillés et tournaient dix secondes plus vite que lui. Au passage de la ligne d´arrivée, je pensais que Carlos avait gagné la course mais il n´a marqué que 20 points. Après la course Checa était vraiment abattu pendant que son coéquipier Max Biaggi était content d´avoir terminé troisième. Max avait rencontré beaucoup de problèmes durant le week-end et au final il était très satisfait d´avoir peu conserver sa seconde place au Championnat.

Avant l´arrivée de la pluie la première manche était fantastique avec Alex Barros revenant sur les leaders: Tohru Ukawa et Kenny Roberts. C´est vraiment dommage pour Olivier Jacque qui a chuté dans le premier virage. Il n´a pas peu descendre ses rapports au bon moment et quant il a réussi à rentrer la seconde, ce fut trop brutal il est passé par-dessus de sa moto. Malheureusement il a emporté avec lui son coéquipier dans le bac à sable bien que Nakano est pu reprendre la piste et terminer neuvième au final.

Ukawa est aussi un autre pilote pour qui je suis désolé parce qu´il est le seul non Italien à avoir signé la pole cette saison et il a commis une erreur qui est si facile à commettre. Ce fut une triste journée pour Alex qui a disputé son dernier Grand Prix avec Honda sur ce circuit de Rio ou il avait remporté le titre en 1999. Je suis allé dans son box à la fin de la course pour le saluer. Je lui ai demandé si je devais lui serrer la main en lui disant adieux ou à l´année prochaine. Il m´a répondu qu´il n´en saurait rien jusqu´à la semaine prochaine.

Je pense que Valentino était la personne appropriée pour monter sur la plus haute marche du podium de la dernière course 500. Je suis une personne sentimentale et je suis impliqué en 500 depuis 1979, j´ai disputé des GP jusqu´en 1992 et je travaille depuis cinq ans pour la télé, c´est donc triste de voir la fin de la génération 500cc même si je suis impatient de voir arriver les 4 temps et d´entendre leurs sons. L´arrivée de Dunlop et Bridgestone en MotoGP face à Michelin mais aussi des constructeurs comme Aprilia et un peu plus tard Ducati et Kawasaki ne peut qu´être excitant.

Je vous donne rendez-vous dans cinq mois à Suzuka, au Japon.

Randy

Tags:
500cc, 2001

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›