Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Chaz Davies, en route vers la gloire

Chaz Davies, en route vers la gloire

Chaz Davies, en route vers la gloire

Les vallées galloises sont réputées pour leurs choeurs masculins, dont les notes parfaites résonnent de colline en colline. Dans le cas de Chaz Davies, on retiendra surtout le chant parfait de son Aprilia 125 sur le circuit Ricardo Tormo. Le tracé de Cheste, près de Valence, accueille cette semaine les premiers essais IRTA 125, et les premiers tours de roue du jeune espoir gallois.

Malgré ses 15 ans, Chaz Davies a déjà impressionné un bon nombre d'équipes de GP, avec les exploits qu'il a réalisé dans les Championnats d'Espagne et de Grande Bretagne. Cette année, il débute en Grand Prix avec l'équipe italienne Matteoni Racing. 'A la vue des autres sur la piste, je suis un peu nerveux' avouait Davies, la veille de ses débuts, 'mais d'un autre côté, j'ai vraiment hâte de piloter'

C'est là qu'intervient son père, Pat. 'Depuis qu'il a commencé, il a toujours rêvé de piloter une Aprilia'. Ses parents, Chaz les a toujours à ses côtés, un soutien important dans ce qui peut se révéler être un milieu assez dur. 'Ils me sont d'une grande aide, je devrais me débrouiller tout seul sinon' reconnaît l'adolescent.

Le circuit n'est pas inconnu à Davies ; il n'y a pas de raison d'avoir peur. 'Pour sûr, c'est un circuit difficile, avec beaucoup de virages à gauche. Il n'y a pas beaucoup de circuits avec des virages à gauche en Grande Bretagne ; c'est donc une vraie nouveauté. J'ai couru ici à plusieurs reprises dans le cadre du championnat d'Espagne et c'est ce que j'appelle un vrai circuit de Grand Prix' Ayant avoué plus tôt qu'il avait appris les tracés du championnat du monda grâce à son jeu MotoGP sur Playstation, Davies poursuit : 'Je suis impatient de piloter sur les circuits que je connais. A Suzuka et en Afrique du Sud, cela risque d'être difficile, à cause du voyage et des conditions inédites, mais quand nous reviendrons à Jerez, les choses seront un peu plus normales.'

Au vu de la vie menée par Chaz, l'utilisation du mot 'normal' ne semble pas forcément très appropriée. 'Nous n'avons pas encore décidé de notre organisation pour les courses européennes. Nous devons prendre en compte le fait qu'il doive reprendre les cours après chaque course' explique sa mère, Sam.

Avec le soutien de ses parents, Chaz démarre donc ce qu'il espère être une longue et fructueuse carrière en Grand Prix. 'Je veux m'habituer au monde des Grand Prix. Je suis probablement le plus jeune pilote à disputer une saison entière, et je peux apprendre au contact des autres pilotes, puis prouver ma valeur. J'irai aussi vite que je peux ; je ne suis peut être pas aussi agressif qu'un pilote comme Elias ou Poggiali, mais je peux être dur s'il le faut. On n'a pas souvent une telle opportunité, et je compte faire de mon mieux.'

Tags:
125cc, 2001

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›