Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Une chute freine les progrès météoriques de McCoy

Une chute freine les progrès météoriques de McCoy

Une chute freine les progrès météoriques de McCoy

Garry McCoy s'est cassé le tibia et le péroné de la jambe droite en chutant à la fin de la première journée des essais IRTA d'Estoril. Toute la journée, le pilote australien a dominé les débats ; cet après midi, lancé derrière le record de la piste, il a tourné à un dixième de la pole signée par Biaggi l'an dernier. Après avoir bouclé un tour spectaculaire en 1'40.185, l'australien est parti à la faute.

En fin de journée, Daijiro Katoh a fait parler la poudre, en se rapprochant à huit centièmes du temps signé par le pilote australien, démontrant ainsi une adaptation éclair à la Honda NSR500. Un autre pilote japonais confirmait ses bonnes dispositions en cette période d'essais intensifs, le japonais Shinya Nakano au guidon de la YZR500 du team Gauloises Tech 3 Yamaha. Le natif de Chiba a devancé le brésilien Alex Barros, son coéquipier Olivier Jacque, et l'espagnol Carlos Checa, premier pilote roulant au guidon d'une 4 temps.

En début de journée, Tetsuya Harada est parti à la faute, se cassant alors la clavicule droite, à l'endroit où il avait déjà une plaque. Harada expliquait son accident par l'état de la piste, souillée par les récents essais de F1 : 'J'avais fini de roder le moteur et j’ai voulu attaquer, mais dans un virage à droite, je suis tombé et je me suis cassé la clavicule. La piste devait être sale à cet endroit, car hier, des monoplaces ont tourné ici. J'ai décidé de ne pas être opéré, car les médecins m'ont dit que je pourrais récupérer avec 18 jours de repos'

Olivier Jacque, John Hopkins et Sylvain Guintoli sont aussi partis à la faute, mais sans conséquence fâcheuse. Du côté des 250, Casey Stoner et son coéquipier David Checa furent les premiers à chuter, mais aucun des deux ne s'est blessé.

Dans cette catégorie, c'est encore Fonsi Nieto (lui aussi victime d'une chute sans conséquence) qui a signé le meilleur temps de la journée. Il a devancé l'italien Marco Melandri de cinq centièmes. Blessé à l'épaule cet hiver, l'italien poursuit sa rééducation après avoir été contraint à l'inactivité pendant près de quatre mois. Troisième du championnat du monde l'an dernier, derrière Katoh et Harada, Melandri admet qu'il n'est pas encore totalement rétabli, mais souligne que sa situation progresse. 'Je me fatigue rapidement au guidon de la moto, mais mon épaule récupère vite. Je pense que je serai rétabli à 100% d'ici Suzuka, mais pour le moment, je suis loin d'être le Melandri de l'an dernier. Toutefois, je pense être en mesure de décrocher le titre cette année.'

Classement MotoGP:

1. Garri McCoy, AUS, Yamaha 1'40.185
2. Daijiro Katoh, JAP, Honda 1'40.274
3. Shinya Nakano, JAP, Yamaha 1'40.918
4. Olivier Jacque, FRA, Yamaha 1'41.210
5. Alex Barros, BRA. Honda 1'41.226

Classement 250cc:

1. Fonsi Nieto, ESP, Aprilia 1'42.216
2. Marco Melandri, ITA, Aprilia 1'42.268
3. Randy de Puniet, FRA. Aprilia 1'42.585
4. Roberto Rolfo, ITA, Honda 1'43.213
5. Alex Debón, ESP, Aprilia 1'43.289

Tags:
500cc, 2001

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›