Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Kenny Roberts : De l`importance du troisième pilote en MotoGP

Kenny Roberts : De l`importance du troisième pilote en MotoGP

Kenny Roberts : De l`importance du troisième pilote en MotoGP

Alors que les essais de pré-saison en vue du coup d'envoi du championnat battent leur plein, on a pu observer que l'apport d'un troisième pilote participant au travail de mise au point pouvait s'avérer déterminant. A l'approche du coup d'envoi du Championnat du MotoGP 'nouvelle formule', la charge de travail des équipes est plus importante que jamais, et un bon nombre d'équipes ont ainsi choisi de faire confiance à un troisième homme.

Parmi ces équipes, on compte l'équipe Proton KR. 'Ces dernières années, nous avons planché sur la réalisation d'une nouvelle moto' explique le team manager, Kenny Roberts. 'Maintenant que nous avons passé cette étape, nous devons passer à la suivante: monter une équipe d'essais et apprendre à exploiter cette moto. Développer une moto en cours de saison est délicat, nous essayons donc d'engager les personnes susceptibles de nous aider dès que nous en avons besoin'

Ainsi, l'ancien Champion du Monde 500 a engagé l'espagnol David Garcia, afin d'épauler les deux titulaires, Jeremy McWilliams et Nobu Aoki. 'Nous partons du principe que chaque pièce produite doit être essayée et éprouvée par David, pour que l'on puisse savoir si elle fonctionne ou pas. Lors des Grands Prix, nous ne pouvons nous permettre d'apporter de nouvelles pièces sans savoir si elles sont fiables ou non. L'idée est qu'un pilote effectue les essais des pièces le mercredi, et que le jeudi, elles soient mises à la disposition de nos deux pilotes de Grand Prix'

Dans un premier temps, Garcia va se concentrer sur le développement de la machine actuelle, mais Kenny Roberts souligne le fait que le développement de la machine 4 temps demandera encore plus d'efforts. 'Le point critique est de bien comprendre le fonctionnement des MotoGP 4 temps. Il nous faudra un, peut-être deux voire trois pilotes pour y parvenir, en plus des deux pilotes qui courent. Une saison en Championnat du Monde est très exigeante pour nos deux pilotes, et on ne peut pas attendre d'eux qu'ils soient capables de courir et de boucler des programmes d'essais. Il faut que nos pilotes essayeurs comprennent les machines, et les impératifs du championnat. Nous sommes désormais en mesure de disputer chaque Grand Prix avec deux pilotes, et le système est en place en ce qui concerne la 4 temps'

Tags:
500cc, 2001

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›