Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Nakano, à l`assaut des 4 temps

Nakano, à l`assaut des 4 temps

Nakano, à l`assaut des 4 temps

A défaut de bilan définitif, les essais IRTA de Valence auront au moins permis de faire une première constatation : avec l'arrivée des surpuissantes 4 temps, on a enterré un peu vite les 2 temps. En effet, les 500cc 'traditionnelles' ont éclipsé leurs nouvelles rivales lors de cette première confrontation sur le circuit Ricardo Tormo. Dès lors, on ne peut s'empêcher de penser que la première saison de MotoGP s'annonce bien plus mouvementée que ce que l'on pouvait imaginer. Parmi les pilotes par qui le scandale est arrivé, on compte Shinya Nakano. Le pilote japonais du team Gauloises Tech 3 Yamaha a signé le deuxième meilleur temps de ces trois jours d'essais ; même s'il est bien conscient de la menace que représentent les 4 temps, le natif de Chiba ne fait pas pour autant une croix sur la course au titre.

'Je suis vraiment satisfait par l'issue de ces essais, mais nous savons qu'il nous reste beaucoup de travail' reconnaît le jeune japonais. 'Je sais que les 4 temps peuvent être particulièrement véloces, mais je crois toujours aux chances des 2 temps. Je vais continuer à travailler et à donner le meilleur de moi-même pour l'équipe.' 'Nous savons que la saison s'annonce difficile, mais j'espère que l'émulation existant entre moi et Olivier (Jacque) nous permettra d'aller de l'avant, comme en 2000' poursuit il.

L'an dernier, Shinya Nakano a fait des débuts remarqués dans la catégorie reine, et il compte bien passer à la vitesse supérieure en 2002. 'C'est ma quatrième saison en Grand Prix et je me suis habitué au mode de vie européen et aux nombreux voyages qu'il faut faire, c'était très dur au début. L'an dernier, je n'étais qu'un simple challenger, mais cette année, je vise la victoire. Je ne sais pas combien de fois, mais je veux m'imposer.'

Lors des essais IRTA de Valence, Nakano a signé un chrono prometteur en 1'34.360. Seul l'australien du team Red Bull Yamaha, Garry McCoy - disposant aussi d'une YZR500, se montra plus rapide. Mais le plus encourageant, pour Nakano, fut de finir devant les Yamaha 4 temps de pilotées par Checa et Biaggi, et l'Aprilia de Laconi.

Tags:
500cc, 2001

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›