Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Marchand et Philippe: Deux bleus dans le grand bain

Marchand et Philippe: Deux bleus dans le grand bain

Marchand et Philippe: Deux bleus dans le grand bain

Purs produits de l'école de vitesse française, Hugo Marchand et Vincent Philippe disputeront cette année le Championnat du Monde 250 avec l'équipe Scrab Compétition. Marchand découvrira la scène mondiale, après avoir terminé à la quatrième place du Championnat de France l'an dernier, et aussi participé à plusieurs manches du Championnat d'Europe. Son coéquipier a déjà une certaine expérience du monde des Grands Prix, ayant déjà couru en 250cm3, aux côtés de Daijiro Katoh chez Fausto Gresini.

Agé de 20 ans, Marchand avoue une certaine inexpérience, mais il entend bien exploiter au mieux l'opportunité qui lui est offerte. 'C'est ma première saison en Championnat du Monde 250 ; j'en suis arrivé là un peu par hasard, car j'ai débuté en compétition il y a tout juste quatre ans, mais maintenant, j'espère bien rester là pendant quelques années'

Pour Philippe, il s'agit là d'un nouveau départ après une saison 2000 durant laquelle il a souffert de la comparaison avec Daijiro Katoh. L'an dernier, il s'est rabattu sur le Championnat d'Europe mais n'a pas obtenu de résultats plus concluants.

'L'an dernier, j'ai fait une mauvaise saison (en Championnat d'Europe 250). Je pilote quand même une Aprilia en Championnat du Monde cette année et l'Equipe de France est un bon team. J'adore cette moto et j'ai hâte de m'attaquer à ce défi'

Issu de la nouvelle génération de pilotes français, Marchand doit en partie sa place en Grand Prix à la filière de promotion de jeunes pilotes hexagonaux mise en place par Jean-Claude Besse, Claude Michy et la Fédération Française de Motocyclisme à travers l'Equipe de France. L'an dernier, cette équipe alignait Sylvain Guintoli et Randy de Puniet. Le premier est devenu le pilote essayeur du team Tech3, et le second pilotera cette année pour l'écurie Campetella Racing, avec l'espoir d'occuper les avant-postes du Championnat du Monde 250. Toutefois, Hugo Marchand insiste sur le fait que le parcours des pilotes français n'est pas des plus aisés.

'Le niveau du Championnat de France n'est pas si relevé. Ce n'est pas comme le Championnat d'Espagne, où les pilotes peuvent passer directement au niveau mondial. Après avoir couru en France, il faut passer par le Championnat d'Europe avant de courir au niveau mondial'

Les deux bleus ne se font pas d'illusion sur la compétitivité de leurs futurs concurrents dans le Championnat du Monde 250cm3. 'J'espère marquer des points cette année, mais je ne me fixe pas d'objectifs ambitieux pour le moment. Je sais que le Championnat du Monde est difficile, et en tant que débutant, je vais devoir apprendre tous les circuits' reconnaît Marchand.

Toutefois, ils comptent bien se mettre en valeur et pourquoi pas, emprunter le même chemin que leurs aînés. 'Cette année, j'espère terminer dans le top 10, mais je sais à quel point cela sera difficile. J'aimerai tout de même essayer et finir au moins une fois dans le top 5 avant la fin de la saison. Evidemment, ce serait sympa de pouvoir suivre les traces de Randy et de Sylvain' conclut Philippe.

Tags:
250cc, 2001

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›