Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Capirossi et Barros évoquent les qualités de leur nouvelle NSR500

Capirossi et Barros évoquent les qualités de leur nouvelle NSR500

Capirossi et Barros évoquent les qualités de leur nouvelle NSR500

Classés troisième et quatrième du Championnat du Monde 2001, Loris Capirossi et Alex Barros espèrent se mêler à la lutte aux avant-postes une fois de plus avec leur nouvelle Honda NSR500. Après avoir décroché le titre non-officiel d'équipe Championne du Monde pour le team West Honda Pons l'an dernier, l'italien et le brésilien rêvent de lutter pour le titre mondial individuel. A l'occasion des essais IRTA d'Estoril, ils se sont confiés à motograndprix.com, évoquant leur pré-saison et le potentiel de leur nouvelle monture, la NSR500 version 2002.

'Les deux machines sont très différentes' explique Barros. 'Je dirais qu'il y a trois points fondamentalement nouveaux sur la nouvelle. Tout d'abord, le moteur est beaucoup plus puissant que l'an dernier. Ensuite, le châssis est totalement différent, et le grip est bien meilleur. L'avant est désormais beaucoup plus stable. Vu que le châssis est plus rigide, la moto est plus stable, surtout en entrée de virage, et ne chasse plus autant en sortie, c'est un pas en avant.'

En écho à son coéquipier, Capirossi loue le potentiel de la nouvelle Honda NSR, mais reste mesuré ; réaliste, il sait que les toutes nouvelles 4 temps vont constituer une concurrence redoutable. 'Notre nouvelle machine est très compétitive, mais nous devons encore travailler car je pense que la Honda 4 temps est bien plus efficace! Par comparaison, les Yamaha et Aprilia 4 temps sont au même niveau que nous, mais elles vont beaucoup évoluer pendant la saison tandis que la notre (la NSR500) arrive en fin de développement, il n'y a plus grand chose que nous puissions améliorer'

Les deux pilotes attendent beaucoup de la prochaine séance d'essais IRTA qui se déroulera à Catalunya, à partir du 9 mars ; en effet, les essais menés à Valence et Estoril furent peu concluants, la météo ayant perturbé la bonne marche des essais. 'Les essais menés en Malaisie se sont très bien passés, car les conditions étaient excellentes, mais à Valence et ici (à Estoril), le circuit n'est pas aussi bon. Il fait tellement froid qu'il est difficile d'apprendre des choses au niveau des réglages et des pneus.' rappelle Capirossi.

'Les deux dernières séances n'étaient pas super' ajoute Barros. 'Nous avons pu récolter des informations utiles, et j'espère que les essais de Barcelone nous réussiront un peu mieux , nous avons encore du travail à faire, spécialement au niveau des pneus'

Le pilote brésilien est bien conscient que son team a encore beaucoup de travail à abattre avant le coup d'envoi de la saison 2002, qui sera donné à Suzuka le 7 avril. 'Il ne reste plus que deux séances d'essais avant le début de la saison, et nous avons encore beaucoup de travail à abattre. Je ne suis pas encore satisfait, mais je sais que l'on peut encore l'améliorer un peu ; pour ce faire, nous devons trouver de bons réglages de base.'

Tags:
500cc, 2001

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›