Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Michelin se met au diapason des quatre temps

Michelin se met au diapason des quatre temps

Michelin se met au diapason des quatre temps

Depuis l´an dernier, Michelin travaille à l´élaboration d´un pneu adapté à la nouvelle génération de motos 4-temps, en collaboration avec Honda et Yamaha. Pour le manufacturier français, le défi est de taille, les exigences des nouvelles machines 990cm3 étant bien différentes de celles des 500.

Toutefois, la firme de Clermont-Ferrand a pu s´appuyer sur son expérience en Superbike, discipline où la motorisation est d´un type similaire. ´Notre pneu 4-temps s´inscrit dans la continuité de notre concept 16.5 pouces´ explique Nicolas Goubert, responsable de la compétition chez Michelin. ´Nous avons gardé la même taille de 16.5 pouces pour le diamètre extérieur du pneu tout en adoptant un diamètre intérieur plus grand, ce qui donne un profil différent. Ainsi la surface de contact au sol augmente et le pneu chauffe moins. En plus, le nouveau pneu donne un meilleur grip sur l´angle. Une donnée importante pour ces quatre-temps qui, au moment de ré-accélérer en sortie de virage, ont plus de couple. Le pneu donne aussi une meilleure motricité, ce qui devient primordial avec 240 ou 250 chevaux´

L´année 2002 s´annonce particulièrement chargée pour les hommes de Michelin Sport : le développement de leurs produits va être un travail de longue haleine, et ils vont devoir s´adapter en permanence aux progrès réalisés par Honda et Yamaha. ´C´est une période fascinante pour nous. Nous essayons de nous projeter aussi loin que possible dans l´avenir car nous savons que les usines seront capables de fabriquer des moteurs encore plus puissants très prochainement´ souligne Goubert.

Invaincu en MotoGP depuis 1992, le Bibendum devra faire face cette année à la concurrence de Dunlop, qui chausse les Suzuki XREO et l´Aprilia RS3, tandis que Bridgestone fait ses débuts en Grands Prix avec le team d´Erv Kanemoto (Honda NSR500).

Tags:
MotoGP, 2002

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›