Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Miyazaki et Sakai, dans la plus pure tradition des wildcards nippons

Miyazaki et Sakai, dans la plus pure tradition des wildcards nippons

Miyazaki et Sakai, dans la plus pure tradition des wildcards nippons

Sur un circuit de Suzuka rendu particulièrement piégeur par les intempéries, deux pilotes locaux engagés en tant que wildcards ont éclipsé les favoris, assurant ainsi la pérennité du succès des japonais invités à disputer leur Grand Prix national. Le vétéran Osamu Miyazaki et Daisaku Sakai, un habitué du Championnat All Japan, ont en effet survolé l´épreuve de Suzuka, terminant respectivement la course à la première et à la deuxième place. Les deux pilotes décrochent là leur meilleur résultat en Grand Prix.

La dernière victoire d´un pilote ´non-japonais´ remonte à la saison 96 : Max Biaggi s´était alors imposé, devant deux japonais engagés en wildcard tout de même, Noriyasu Numata et Daijiro Katoh. Ce dernier grimpa sur la première marche du podium lors des deux éditions suivantes de la manche japonaise à laquelle il participa en tant que wildcard, avant de s´imposer à nouveau en 2000 et 2001, en tant que régulier du mondial.

Un certain nombre de wildcards ont ainsi réussi à se faire un nom sur la scène des GP en brillant à domicile : ce fut le cas de Tohru Ukawa, second en 94, ou encore de Shinya Nakano, qui en 98, monta sur un podium composé exclusivement de pilotes japonais invités, avec Naoki Matsudo et Katoh. L´année suivante, il s´imposait sur le même circuit, en tant que pilote officiel Tech3.

Tags:
250cc, 2002, SKYY VODKA Grand Prix of Japan

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›