Achat de billets
Achat VidéoPass

Les pilotes Suzuki prêts à confirmer les bonnes dispositions de la GSV-R

Les pilotes Suzuki prêts à confirmer les bonnes dispositions de la GSV-R

Les pilotes Suzuki prêts à confirmer les bonnes dispositions de la GSV-R

Même si aucun des deux n´a vu le drapeau à damier à Suzuka, les deux pilotes du team Telefonica Movistar Suzuki abordent la prochaine course avec le moral gonflé à bloc. Kenny Roberts Jr et Sete Gibernau entendent bien confirmer le potentiel affiché par la Suzuki GSV-R 4-temps à Suzuka. Alors que de nombreux doutes planaient encore sur les performances de cette machine après une intersaison discrète, la première course de la saison a prouvé qu´il faudrait compter avec elle dès cette année.

Au Japon, en marge de la deuxième place décrochée par le wildcard et pilote essayeur du team Akira Ryo, les performances de Kenny Roberts Jr et de Sete Gibernau ont en effet démontré qu´ils pourraient avoir leur mot à dire dans la lutte pour le titre. Ainsi, Sete Gibernau est confiant avant le Grand Prix d´Afrique du Sud, dont il affectionne le tracé. ´Welkom est spécial pour moi, comme le montrent les résultats que j´ai décroché là-bas´ rappelle l´espagnol. ´En 1999, j´y ai signé le meilleur tour et je suis monté sur la deuxième place du podium, soit mon meilleur résultat jusqu´à ce que je ne m´impose à Valence, l´an dernier. En 2000, ce fut une pole position. Aujourd´hui, nous abordons la course dans une toute autre situation. A Suzuka, j´étais furieux après avoir commis une faute, mais plus tard, j´avais plusieurs motifs de satisfaction : notre moto s´est révélée très compétitive, et j´ai pu attaquer, pensant à remporter la course. J´espère qu´il en ira de même en Afrique du Sud´.

Son coéquipier, l´américain Kenny Roberts Jr, est tout aussi motivé après la démonstration du constructeur lors du Grand Prix du Japon : ´J´étais vraiment fier de l´équipe à Suzuka. Notre moto n´en est encore qu´à ses balbutiements, mais nous avons fait des progrès significatifs depuis les essais. Nous avons encore beaucoup de chemin à faire, mais on a déjà fait le plus gros. Le prochain circuit sera intéressant. Malgré le poids supplémentaire, la 4-temps vire mieux que la 2-temps, surtout dans les virages lents. Les éléments les plus importants seront les pneus et la motricité ; j´espère trouver le package qui me permettra de faire une bonne course´.

Tags:
MotoGP, 2002, Africa's Grand Prix

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›