Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Yamaha veut renverser l´hégémonie de Honda

Yamaha veut renverser l´hégémonie de Honda

Yamaha veut renverser l´hégémonie de Honda

La quatrième manche du Championnat du Monde MotoGP 2002 aura lieu ce week-end au Mans ; l´un des enjeux de ce Grand Prix sera la remise en question de l´insolente domination exercée par Honda depuis le début de la saison. En France, le constructeur japonais visera sa huitième victoire consécutive, sur un circuit où il souvent excellé. Neuf courses ont été disputées dans la Sarthe depuis 1983 et Honda en a remporté six, tandis que Yamaha n´en a enlevé que deux et Suzuki, une seule.

Lors de la dernière course, disputée à Jerez, Valentino Rossi a rallié l´arrivée en tête d´une meute de pilotes Honda, portant ainsi son avance sur son coéquipier Tohru Ukawa à 29 points. Les chances de ses challengers semblent minimes, mais ils peuvent toutefois se ragaillardir à l´idée que l´italien ne se soit jamais imposé au Mans, et ce quelque soit la cylindrée. L´an dernier, il avait été battu par les pilotes du team Marlboro Yamaha : Max Biaggi et Alex Checa. Entre temps, la situation a bien évolué et cette année, un seul podium est à mettre au crédit du team Yamaha usine : celui signé par l´espagnol lors de la première course de la saison.

Le public français accueillera avec enthousiasme le retour d´Olivier Jacque, indisponible l´an dernier en raison d´une blessure à l´époque du GP de France, mais aussi de Régis Laconi, qui revient dans la catégorie reine au guidon de la toute nouvelle Aprilia RS3 4-temps. ´OJ´ aura à coeur de bien figurer, après s´être distingué à Jerez avec le meilleur temps au tour dans le camp des ´non-Honda´, et avec le meilleur résultat en qualifications pour un pilote Yamaha 2-temps.

Parmi les pilotes à surveiller, figure aussi celui qui a succédé à Olivier Jacque au palmarès du Championnat 250 : Daijiro Katoh. Le japonais compte bien mener l´offensive des 2-temps, après avoir décroché son premier podium en MotoGP à Jerez, au guidon de la NSR500. L´an dernier, il s´était imposé au Mans, mais les longues lignes droites et le rythme haché du circuit Bugatti devraient avantager les puissant V5 990cm3 de Rossi et Ukawa.

Tags:
MotoGP, 2002, Polini Grand Prix de France

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›