Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Lucio Cecchinello évoque sa deuxième victoire de la saison décrochée au Mans

Lucio Cecchinello évoque sa deuxième victoire de la saison décrochée au Mans

Lucio Cecchinello évoque sa deuxième victoire de la saison décrochée au Mans

Le week-end au Mans s´est très bien passé, mais ce ne fut pas facile pour autant. Le vendredi, nous avons testé un nouveau châssis Aprilia, et au début, nous avons eu du mal à nous y adapter. Je n´étais que 11è après la première journée de qualifications, et je craignais que nous ne trouvions pas les bons réglages pour la course. Du coup, nous ne savions pas vraiment que faire : garder le nouveau châssis ou revenir à l´ancien. Mon ingénieur de piste a fini par décider de garder le nouveau, et cette décision a payé. Je me suis qualifié en première ligne, juste derrière Poggiali.

La course fut très excitante. J´ai pris la tête au neuvième tour, et je voulais la conserver car j´ai vu que Poggiali et de Angelis se battaient pour la deuxième place. La meilleure chose à faire était de rester à l´écart. Quand on est dans une telle bataille, on rencontre facilement des problèmes. J´ai fait de mon mieux pour conserver l´avantage et ma moto était efficace et m´a permis de m´imposer. Alex est tombé, mais il ne s´est pas gravement blessé heureusement. Il sera à 100% au Mugello, et il y sera très compétitif. Il est vraiment prêt à se battre pour le podium voire une victoire, car il a démontré qu´il pouvait être rapide.

Evidemment, nous devons continuer à travailler sur la moto. Honda, Derbi et Gilera vont poursuivre leurs efforts et tout faire pour être plus performants. Cette semaine, j´ai un rendez-vous avec le chef de projet Aprilia 125, en Italie, afin de déterminer les améliorations que nous pouvons apporter au moteur et au châssis. On n´arrête jamais de travailler sur la moto !

Même si j´ai remporté deux courses d´affilée, je ne veux pas encore penser au titre, il est encore trop tôt. Je veux juste me concentrer sur chaque course et si je suis encore dans le coup à trois courses de la fin, je commencerai à y penser. J´ai plusieurs années de compétition derrière moi et j´ai vu beaucoup de pilotes qui occupaient la tête du classement finir par perdre le championnat pour des bêtises après avoir perdu leur concentration. Je ne vais pas me mettre de pression, je reste concentré et je vais faire de mon mieux à chaque course. J´espère qu´ainsi, je continuerai de décrocher de bons résultats.

Tags:
125cc, 2002, Polini Grand Prix de France

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›