Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Youichi Ui tente de résoudre le mystère Derbi

Youichi Ui tente de résoudre le mystère Derbi

Youichi Ui tente de résoudre le mystère Derbi

Jusqu´ici, le début de la saison s´est révélé particulièrement décevant pour le vétéran du peloton 125, Youichi Ui. Le japonais avait terminé la saison précédente avec une série de quatre victoires, se lançant dans la course au titre alors que la saison était bien avancée ; cependant, Manuel Poggiali parvint tout de même à décrocher le titre. Si l´on ne peut pas vraiment dire à quel point ce coup au moral fut dommageable pour le japonais, les dix points qu´il a décroché en quatre courses sont là pour confirmer que tout ne va pas pour le mieux dans le camp Derbi.

´J´ai terminé les deux dernières saisons à la deuxième place du Championnat du Monde, mais cette année est très difficile´ explique Ui. ´Cinq pilotes disposent du même matériel, et même si je n´aime pas dire que ma moto est lente, c´est le cas. J´ai travaillé avec Harald Bartol (Directeur technique de Derbi et Gilera) pendant sept ans, et nous nous connaissons bien, donc je le pousse à régler ce problème, mais il n´y comprend pas grand chose lui non plus. C´est un mystère´.

Ces problèmes de matériel ont bien évidemment affecté sa confiance : le japonais admet être à court de réponses. ´En novembre, j´ai commencé à travailler sur une nouvelle fourche avant. Au début, j´étais complètement perdu, car le comportement n´avait plus rien à voir. Avant Suzuka, nous n´avons pas fait beaucoup d´essais, du coup la moto n´était pas parfaite et notre potentiel était bien plus faible. Après la troisième course de la saison, à Jerez, j´en avais marre de faire des essais et de me battre pour décrocher une place en troisième ligne, car je n´avais jamais eu à le faire auparavant´.

L´équipe ayant décidé de faire marche arrière et de revenir aux solutions de l´an dernier, la course disputée au Mans a apportée un début de réponse, mais s´est malheureusement mal finie, Ui étant parti à la faute au neuvième tour. ´Nous avons changé la suspension et c´est bien mieux maintenant. Le seul problème, c´est le moteur. Il nous faut plus de puissance, afin d´accélérer plus fort, surtout pour le Mugello, la semaine prochaine, où il y a de longues lignes droites. En ce qui concerne le titre, je sais que je pourrais me mêler à la lutte si j´avais le même matériel. Toutefois, j´ai réalisé à Jerez que ce ne serait pas possible´.

Tags:
125cc, 2002

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›