Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Giampiero Sacchi analyse la situation des pilotes Gilera et Derbi avant le GP d´Italie

Giampiero Sacchi analyse la situation des pilotes Gilera et Derbi avant le GP d´Italie

Giampiero Sacchi analyse la situation des pilotes Gilera et Derbi avant le GP d´Italie

A l´approche du Grand Prix d´Italie Cinzano, motograndprix.com s´est entretenu avec Giampiero Sacchi, responsable de Gilera et de Derbi, afin d´avoir son opinion sur les performances de ses pilotes en Championnat du Monde et découvrir ses attentes pour la prochaine course qui se déroulera au Mugello.

´Les situations respectives de nos pilotes sont vraiment disparates. Nous avons un pilote aux avant-postes, un autre plus en retrait et un troisième qui effectue ses premiers pas et auquel nous ne pouvons pas exiger de résultats. Commençons par le team Gilera Racing : Manuel Poggiali est là où on l´attendait, il est dans la bagarre à chaque course et est confronté aux difficultés propres à la compétition. Il est dans un état de forme, aussi bien physique que mental, extraordinaire. Il a vraiment envie de gagner et aime la compétition. Arriver à ce niveau est très important, car c´est cette joie et cette force qui mènent aux bons résultats. Certains lui ont reproché sa fougue. Je dirais seulement qu´un pilote qui n´est pas aussi motivé n´a pas le mental d´un gagneur. Il ne faut pas oublier qu´ils sont tous très rapides et que les manoeuves se déroulent souvent en une fraction de seconde´.

´En ce qui concerne Derbi, il est certain que Youichi Ui n´est pas dans une bonne passe. J´espère que cela se passera comme l´an dernier, où il avait connu un passage à vide à la mi-saison avant de finir la saison en lice pour le titre jusqu´à la fin. L´équipe travaille bien, et se consacre au développement selon le plan établi. La situation est préoccupante car il n´y a pas de facteur concret pouvant expliquer cette baisse de régime. Je pense que Youichi a besoin de faire une bonne course et décrocher un bon résultat. Il faut continuer à travailler au mieux et avec confiance. Quant au potentiel de sa moto... je ne connais aucun pilote qui ne se plaigne pas de sa moto quand les résultats ne sont pas au rendez-vous. Il y a peut-être une différence avec les Aprilia au niveau de la vitesse de pointe, mais nos machines sont bonnes en sortie de virage et cela peut compenser certaines lacunes´.

´Pour le Mugello, il n´y a pas de pronostiques. Evidemment, la grande ligne droite favorise la vitesse de pointe, mais il y a aussi beaucoup de virages et il y a toujours un bon nombre de variables pour chaque course. Beaucoup de pilotes Aprilia courront ´à domicile´ et d´autres s´entraînent sur ce circuit, mais Gilera est aussi sur ses terres et nous espérons décrocher un bon résultat´.

Tags:
125cc, 2002

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›