Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

´Nobby´ veut renouer avec le succès au Mugello

´Nobby´ veut renouer avec le succès au Mugello

´Nobby´ veut renouer avec le succès au Mugello

A 34 ans, Nobby est le vétéran du Championnat du Monde 125, mais après avoir passé quatorze années dans le milieu du motocyclisme, le japonais est toujours aussi enthousiasme. Ueda aborde le Grand Prix d´Italie Cinzano avec l´espoir de répéter son succès de l´an dernier. Ce fut sa 13è et dernière victoire. Depuis, il n´a terminé que deux fois dans le top 10 : à la quatrième lors de la course d´Assen l´an dernier, et à la même place cette année à Suzuka. Nobby évoque son début de saison 2002 avec motograndprix.com

motograndprix.com : Que penses tu de cette première partie de saison ?
Noboru Ueda : Et bien, nous avons fait un bon début à Suzuka, où j´ai terminé à la quatrième place. Mais depuis que nous sommes revenus en Europe, les résultats ne sont plus aussi bons. Nous avons rencontré beaucoup de problèmes, à Jerez et au Mans, mais nous travaillons d´arrache pied pour y remédier.

mgp.com : Es-tu content de ta nouvelle équipe ?
N.U. : Oui, j´ai déjà eu l´occasion de travailler avec une bonne partie du personnel par le passé, et nous avons de bonnes relations, tout le monde s´entend à merveille. La seule chose qui nous manque, ce sont de bons résultats !

mgp.com : Ta dernière victoire remonte à la course du Mugello de l´an dernier. Est-ce un circuit que tu aimes particulièrement ? Penses-tu pouvoir rééditer un tel résultat ?
N.U. : J´aime beaucoup le circuit du Mugello. J´y ai déjà signé des poles et remporté des victoires par le passé, on peut donc dire que c´est un circuit qui me réussit. Je pense pouvoir y décrocher un bon résultat cette année. L´Italie est un peu mon deuxième ´chez moi´ et je veux donc essayer de décrocher un bon résultat devant le public italien.

mgp.com : Quatre courses ont déjà été disputées, quels sont tes objectifs pour la suite ?
N.U. : Franchement, je ne suis pas content de mes résultats. Il faut que je remporte une course, pas seulement pour moi, mais aussi pour l´équipe et les sponsors qui me soutiennent. Mais la réalité est que nous devons avant tout résoudre un bon nombre de problèmes avec la moto. Je suis conscient de l´écart nous séparant des top teams. Il faut commencer par travailler sur le moteur, puis trouver de meilleurs réglages de suspension. Je dois aussi améliorer mon pilotage. Je cours depuis 14 ans mais j´ai encore beaucoup de choses à apprendre. C´est pour cela que j´adore la compétition, c´est qui garde ma motivation intacte.

Tags:
125cc, 2002, Gran Premio Cinzano d'Italia

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›