Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Toni Elias poursuit son apprentissage de l´Aprilia 250

Toni Elias poursuit son apprentissage de l´Aprilia 250

Toni Elias poursuit son apprentissage de l´Aprilia 250

Malgré un début de saison laborieux, le jeune pilote espagnol Toni Elias s´adapte à son Aprilia 250 au fil des courses. Grande révélation de la saison 2001 en 125, le manque d´expérience d´Elias lui aura coûté cher lors de ses débuts sur la scène 250, sa préparation hivernale ayant été marquée par plusieurs chutes. Toutefois, l´espoir catalan progresse constamment.

Au Mans, il a signé son meilleur résultat de la saison : il a réussi à rallier l´arrivée à la sixième place après avoir été victime d´un accrochage avec Aoki en début de course. L´an dernier, c´était déjà au Mans qu´il avait commencé à se distinguer en 125. Après avoir brillé en France, Elias se dit optimiste pour le reste de la saison. ´Après avoir travaillé tout au long de l´intersaison et en début de championnat, nous avons enfin emprunté la bonne direction en ce qui concerne la mise au point du châssis. J´ai ainsi pu remarquer ces progrès au Mans et j´étais très satisfait à la fin de la course. Au Mugello, nous ne toucherons pas trop aux réglages ; nous repartirons de la base établie en France, même si nous tenterons d´apporter certaines améliorations. Je suis bien plus à l´aise avec la moto et je suis sûr que les choses ne peuvent que progresser dans le bon sens´.

Toutefois, Elias reste convaincu que la course au Mugello sera encore une fois très disputée : ´En Italie, la course sera très compliquée, car il y a tous les italiens qui tiennent à se battre pour la victoire devant leur public. Le Mugello est un circuit rapide et très technique. Je l´apprécie vraiment et j´y ai décroché de bons résultats. Et puis j´ai l´avantage d´y avoir tourné avec Aprilia auparavant. Pour ce Grand Prix, j´espère, si les qualifications se passent bien, me maintenir dans le groupe de tête et faire aussi bien qu´en France, et poursuivre apprentissage´.

Tags:
250cc, 2002, Gran Premio Cinzano d'Italia

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›