Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Les équipes MotoGP ne chôment pas à Catalunya

Les équipes MotoGP ne chôment pas à Catalunya

Les équipes MotoGP ne chôment pas à Catalunya

Malgré un Gran Premi Marlboro de Catalunya épuisant, la plus grosse partie du paddock MotoGP n´a pas encore eu l´occasion de souffler : un bon nombre d´équipes sont en effet restées afin de mener divers essais sur le circuit de Montmelo. Suite au traditionnel debriefing d´après course, plusieurs pilotes ont repris le guidon pour une nouvelle journée de travail sur le circuit catalan. Plusieurs équipes en ont profité pour tester des pneumatiques, les 50° au sol permettant de les mettre à rude épreuve. D´autres équipes ont préféré se concentrer sur la préparation de leurs machines en vue du Gauloises Dutch TT, qui aura lieu dans dix jours.

Le vainqueur de la course de dimanche, Valentino Rossi, a repris le guidon de sa RC211V, afin de tester des pneus pour Michelin en compagnie de Loris Capirossi du team Honda Pons, et des pilotes Yamaha M1, Carlos Checa et Max Biaggi. Le coéquipier de l´italien, Tohru Ukawa, a directement quitté l´Espagne après la course, avec ses compatriotes Daijiro Kato et Alex Barros, afin de participer à des essais avant les 8 Heures de Suzuka, qu´ils disputeront début août.

Dans le camp Bridgestone, des tests de pneumatiques étaient aussi au programme, avec le team Kanemoto Racing et Proton KR. Bridgestone débute cette année en MotoGP et assure un développement continu de ses produits ; ils profitent donc de l´étape catalane du Championnat du Monde, qui est un des circuits les plus exigeant pour les pneus. Au delà des pneus, le team Proton de Kenny Roberts a aussi travaillé sur leur nouveau châssis, un cadre plus large que McWilliams a utilisé en course dimanche.

Parmi les autres équipes présentes à Montmelo, au nord de Barcelone, on retrouvait aussi le team Suzuki, avec Roberts et Gibernau, qui testaient les dernières améliorations apportées à la GSV-R. Le team Yamaha d´Antin, avec Norick Abe, a aussi travaillé sur un châssis modifié. Chez Red Bull Yamaha, Hopkins a testé un nouveau carénage, avec le nouveau pilote remplacement, Alex Hofmann. Ces essais ont aussi permis aux pilotes essayeurs de prendre la piste : le français Sylvain Guintoli chez Gauloises Yamaha Tech3, et David Garcia chez Proton KR. Shinichi Itoh a tourné avec Kanemoto Honda, et Akira Ryo avec Suzuki.

Tags:
MotoGP, 2002

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›