Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Erv Kanemoto évoque un retour difficile dans la catégorie reine

Erv Kanemoto évoque un retour difficile dans la catégorie reine

Erv Kanemoto évoque un retour difficile dans la catégorie reine

Le retour dans la catégorie reine du team d´Erv Kanemoto est bien loin de se dérouler selon le plan prévu. L´illustre préparateur américain ne se faisait pas d´illusions sur l´ampleur de la tâche qui l´attendait pour revenir en MotoGP avec son team, le Kanemoto Racing, mais 2002 a jusqu´ici été marquée par la malchance, le team ayant accumulé les problèmes après un début de saison décevant.

Après les six premières manches du championnat, le Kanemoto Racing pointe en fin du classement des équipes, avec 12 points. A ce jour, le meilleur résultat de Jurgen vd Goorbergh est une onzième place décrochée à Welkom. Cette année, le néerlandais n´est pas épargné par la malchance ; son abandon dans le premier tour de la course de Catalunya, sur un accrochage, résume bien sa campagne 2002. Toutefois, Kanemoto se veut philosophe : ´Cela fait partie de la course. Quelqu´un fait une erreur, en veut un peu trop et on se fait embarquer. Ce sont des choses qui arrivent en course, et même si on peut le déplorer, ce sont des choses qui existeront toujours´.

L´américain souligne le fait que son team soit encore dans une année de transition, le Kanemoto Racing poursuivant sa collaboration avec Bridgestone. ´Cette année, notre moteur est le fait de travailler sur le projet Bridgestone. Ce que nous essayons essentiellement de faire cette année est de monter une base de données, qui une fois complète, nous permettra de penser à construire l´avenir. Cela prend du temps, mais il en va de même qu´il s´agisse de pneus, de mécanique ou de quoi que ce soit, car à niveau, la barre est placée très haut´.

Toutefois, Kanemoto reconnaît que, au delà de la collecte d´information, principal objectif de cette année, au final, l´équipe sera toujours jugée sur ses résultats bruts. ´Evidemment, nous espérons gagner en performance au fil de la saison, la question ne se pose pas. Jusqu´ici, la saison fut décevante, mais on a souffert en raison du manque d´expérience sur les différents circuits. Nos performances ne sont pas toujours au niveau auquel elles devraient être, mais trouver les bons réglages n´est pas aussi facile quand on est en développement permanent´.

Tags:
MotoGP, 2002

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›