Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Arnaud Vincent : Bilan mitigé après Assen

Arnaud Vincent : Bilan mitigé après Assen

Arnaud Vincent : Bilan mitigé après Assen

Après avoir démarré la saison en fanfare, avec une victoire et deux deuxièmes places d´affilée, Arnaud Vincent a déjà dû concéder sa position de leader du Championnat du Monde à Manuel Poggiali, et après la victoire de Pedrosa à Assen, il rétrograde à la troisième place du classement provisoire.

S´il a accumulé les contre-performances, il ne faut pas voir la une baisse de régime du nancéen, plus déterminé que jamais, mais un manque de réussite flagrant. Vincent n´a pas démérité lors des dernières courses, souvent marquées par de vaillantes remontées dans le peloton, mais ses efforts furent bien maigrement récompensés, la faute à une série de pépins techniques.

Le Gauloises Dutch TT marque toutefois une progression certaine pour le français, qui a terminé au pied du podium, dans le sillage immédiat de Joan Olivé. Qualifié à la cinquième place de la grille de départ, il a effectué un départ médiocre pour ensuite remonter de la douzième à la quatrième place. ´A cause de mes problèmes moteur, j'ai galéré pour remonter, jusqu'à ce que je trouve comment bien utiliser ma poignée de gaz, que je ne devais ouvrir qu'à 90%´ explique Vincent.

Si le résultat final est satisfaisant, Vincent quitte Assen avec des impressions mitigées : l´équipe doit encore résoudre des problèmes techniques alors qu´il est au meilleur de sa forme. ´Maintenant, il faut qu'on bosse sur l'accélération. Sur les deux dernières courses, j'avais connu des problèmes. Aujourd'hui, la moto n'était toujours pas à 100%. Comme on dit jamais sans deux sans trois, j'espère que j'en ai fini maintenant avec les problèmes´ souffle t´il. ´Mais je suis tout de même content, car je sais que sans ce problème, je pouvais finir deuxième. Je sais que je suis rapide, que j'ai le niveau de Poggiali, sinon mieux´.

Même s´il passe derrière Pedrosa et qu´il compte désormais 28 points de retard sur le leader, Poggiali, Arnaud Vincent assure qu´il n´a pas dit son dernier mot dans la course au titre : ´Si on parvient à progresser en moteur, ni Poggiali ni Pedrosa ne me font peur. Le championnat est encore long. On peut encore décrocher le titre, à condition de ne pas s'endormir… Ils ne m'auront pas comme ça !´.

Tags:
125cc, 2002

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›