Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le team Proton KR confirme le passage au V5

Le team Proton KR confirme le passage au V5

Le team Proton KR confirme le passage au V5

Depuis plusieurs semaines, une des rumeurs du paddock MotoGP revenant le plus souvent était celle annonçant que le team Proton KR alignerait une 4-temps animée par un V5 l´an prochain. Ce week-end, Kenny Roberts, propriétaire du team éponyme, a enfin évoqué officiellement ce nouveau projet, tout en précisant qu´il ne s´agissait en aucun cas d´une copie de l´impressionnante Honda RC211V, qui a introduit le V5 sur la scène des Grands Prix.

´Nous avons étudié le règlement, pris en compte les différents possibilités et comme Honda, nous en avons conclu que le cinq cylindre était le meilleur choix´ explique Roberts, ancien triple champion du Monde dans la catégorie reine. ´Les motos à quatre et à cinq cylindres ont la même limite de poids : 145 kilos. Dès lors, pour quelle raison voudrait t´on faire un quatre cylindre ? Une fois la décision prise, l´architecture moteur s´imposait d´elle même´.

La nouvelle Proton KR se rapproche de la Honda de par son moteur en V transversal, avec trois cylindres devant et deux derrière ; le bloc Honda est toutefois beaucoup plus ouvert avec un V à 75.5°. ´L´angle de notre moteur est de 60°´ précise Roberts. ´Nous avons choisi cet angle après avoir mené des simulations sur ordinateur et étudié le problème avec nos ingénieurs. Nous pensons que le moteur est plus compact ainsi. En F1, tout le monde utilise des V10, mais personne n´accuse qui que ce soit d´avoir copié sur quelqu´un d´autre´.

Roberts ajoute qu´ils miseront sur des solutions connues et ne se laisseront pas tenter par une approche ´expérimentale´ : ´Nous ne voulons pas essayer de réinventer la roue, comme ce fut le cas avec la 2-temps. C´est la dernière chose que nous voulons. Nous sommes une petite compagnie d´ingénierie indépendante et nous ne voulons pas nous lancer dans un programme de recherche et développement de trois ans. C´est pour cela que nous ne voulons pas nous inspirer de la F1, de la distribution pneumatique par exemple. Nous voulons mettre au point une machine qui soit dans le coup dès ses débuts´.

Tags:
MotoGP, 2002

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›