Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Les pilotes du Dark Dog Yamaha Kurz, Matsudo et Sekiguchi, font le point

Les pilotes du Dark Dog Yamaha Kurz, Matsudo et Sekiguchi, font le point

Les pilotes du Dark Dog Yamaha Kurz, Matsudo et Sekiguchi, font le point

Les deux représentants du team Dark Dog Yamaha Kurz, Naoki Matsudo et Taro Sekiguchi ont connu des fortunes bien différentes en cette année 2002. Matsudo est un des pilotes les plus réguliers du Championnat du Monde 250 : il fait en effet partie des trois pilotes (avec Nieto et Rolfo) qui ont réussi à marquer des points à chaque Grand Prix disputé depuis le début de la saison.

Au Sachsenring, qui accueillait le dernier Grand Prix avant la trêve estivale, le pilote du team Dark Dog Yamaha Kurz disposait d´un nouveau moteur pour sa TZM 250, avec lequel il compte bien réduire l´écart le séparant des hommes de tête. ´Depuis le Sachsenring, nous disposons d´un nouveau moteur. Nous n´avons pas eu beaucoup de temps pour l´essayer, et lors des essais, nous avons rencontré des difficultés au niveau des réglages. Nous n´avons pas trouvé le juste équilibre entre le moteur et la machine. Nous avons encore apporté des modifications aux réglages avant la course, mais nous n´avons pas réussi à optimiser le rendement de la machine comme nous l´aurions souhaité. J´ai pris un bon départ, je suis remonté de la dixième à la troisième place mais je n´ai pas pu m´y maintenir´ explique Matsudo. $$$ Quant au Championnat, le pilote japonais, qui vient de fêter ses 29 ans, estime que ´la moto progresse continuellement´. ´Globalement je suis content car je parviens à réaliser mon objectif principal : marquer des points à chaque Grand Prix´ poursuit t´il. ´Je suis convaincu que le nouveau moteur va nous permettre de faire mieux. J´espère continuer à marquer des points et j´essaierai de décrocher ma première victoire quand l´occasion se présentera. Le circuit d´Estoril compte parmi mes tracés favoris ; j´y au terminé sixième l´an dernier, et j´apprécie aussi le circuit de Motegi´. Actuellement, il profite de la pause pour passer quelques jours dans son pays natal : ´J´ai certains engagements, mais après, je vais pouvoir me détendre et prendre du bon temps. J´ai hâte d´aller pêcher en mer !´.

De son côté, Sekiguchi, dernier vainqueur du Championnat du Japon 250, dispute sa première saison en Championnat du Monde : le plus grand défi de sa carrière. Après le Cinzano Motorrad Grand Prix Deutschland où il n´a pas marqué de points, il occupe la 22è place du classement provisoire du Championnat : ´Jusqu´ici, cela ne s´est pas passé aussi bien que je l´espérais. Avant de débuter le Championnat, je voulais terminer toutes les courses dans les points et me hisser dans le top 15, mais cela n´a pas été possible´. Toutefois, il espère faire mieux dans la deuxième moitié du Championnat. ´Lors de cette première partie de la saison, je ne connaissais pas les circuits, je n´y avais jamais couru. Mais je connais les circuits qui accueilleront les prochains GP, à Brno, Estoril, Phillip Island et Valence, où j´ai couru l´an dernier. Je ne sais pas si cela me permettra vraiment de décrocher de meilleurs résultats, mais je dois exploiter mon expérience´.

Tags:
250cc, 2002, Taro Sekiguchi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›