Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Jaroslav Hules veut remonter le moral de ses compatriotes

Jaroslav Hules veut remonter le moral de ses compatriotes

Jaroslav Hules veut remonter le moral de ses compatriotes

Ce week-end, le tchèque Jaroslav Hules disputera un Grand Prix qui pourrait marquer un tournant dans sa carrière : il effectuera ses débuts en 250 avec le team Dark Dog Yamaha Kurz. Ce GP aura une saveur toute particulière : sur le plan sportif, il devra gérer au mieux la pression pour sa première course sur une nouvelle moto et avec une nouvelle équipe, et sur le plan émotionnel aussi, vu qu´il disputera là son GP national avec l´espoir de redonner le moral à des supporters victimes des inondations.

´Je sais bien qu´il y a beaucoup d´intérêt à mon égard ce week-end, mais je ne ressens aucune pression´ explique ´Jarda´. ´Je suis tout simplement heureux de courir à domicile, car je n´ai pas piloté pendant deux mois et je tiens là une opportunité fantastique. L´équipe m´a dit d´y aller en douceur, mais j´estime avoir la responsabilité de faire de mon mieux devant mon public´.

Après la première séance d´essais libres du vendredi matin, Hules a eu l´occasion d´évaluer la différence entre l´Aprilia 125 et la Yamaha 250, plus lourde et plus puissante. ´C´est beaucoup plus physique, et je dois bien évidemment adapter mon style. C´est la première fois que j´utilise des freins carbone, mais je pense pouvoir être en mesure de m´adapter et être rapidement dans le coup´. $$$

Pour Hules, ce soulagement suit une première partie de saison particulièrement décevante, qui s´est soldée par son départ du team CWF Matteoni. ´Ma saison avait bien commencé au Japon. Les qualifications s´étaient bien passées, et j´étais en lutte pour la victoire jusqu´à ce que je ne chute. Depuis, les choses n´ont fait que s´empirer. Mes sponsors et mon manager m´en ont trop demandé. Il y avait trop de pression, et je ne pouvais pas l´encaisser. Je ne sais pas si je retravaillerai avec ce manager, mais comme on peut le voir, il n´est pas là et cela résume la situation´.

Le pilote tchèque est désormais bien déterminé à oublier ses problèmes personnels pour s´attaquer à une situation bien plus grave : ´J´ai décroché ce guidon moi-même et je me bats pour moi. Mais ce week-end, je ne suis pas le seul à compter. Dans ma ville natale, les inondations ont causé de gros dégâts, et si le fait de décrocher un bon résultat peut aider, ce serait génial. Dimanche, je piloterai pour le public´.

Tags:
250cc, 2002, GAULOISES GRAND PRIX ČESKÉ REPUBLIKY

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›