Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Mick Doohan reste au sec, à Monaco

Mick Doohan reste au sec, à Monaco

Mick Doohan reste au sec, à Monaco

J´ai dû quitter Estoril assez tôt, mais j´ai pu voir la course à la télévision, à Monaco, où il fait beau ! Ce fut vraiment une grosse déception pour Sete Gibernau - je ne sais pas s´il s´est effondré sous la pression ou si la moto lui a échappé, mais elle est partie en travers et il ne pouvait en aucun cas se rattraper. Il n´a pas souvent été dans cette position au cours de sa carrière, et si cela avait été le cas, il aurait peut être agit différemment.

Valentino n´aurait pas pu le rattraper ; cela aurait été possible s´il avait pu se défaire d´Ukawa plus tôt. A ce moment là, il prenait ses marques, et je suis sûr qu´il aurait tenté quelque chose s´il avait senti qu´il ne risquait rien. Il n´a plus qu´à marquer 11 points de plus qu´Ukawa pour remporter le titre à Rio, mais il n´est pas obligé de gagner là-bas, le championnat ne repose pas sur cette course. Valentino gagnera le titre tôt ou tard, c´est inévitable, et je sais qu´il est assez patient pour éviter de faire une bêtise.

Tags:
MotoGP, 2002, Grande Premio Marlboro de Portugal, Mick Doohan

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›