Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Vincent - Poggiali : Première confrontation avant un Grand Prix décisif

Vincent - Poggiali : Première confrontation avant un Grand Prix décisif

Vincent - Poggiali : Première confrontation avant un Grand Prix décisif

Le Grand Prix Marlboro de la Communauté de Valence sera décisif pour l´attribution du titre 125cc : le français Arnaud Vincent mène le classement avec huit points d´avance sur le Champion en titre, Manuel Poggiali. A la veille de cette ultime épreuve du Championnat du Monde, motograndprix.com s´est entretenu avec les deux prétendants à la couronne mondiale.

Comment abordez vous cette course ?
> Vincent : Cette course sera très importante pour le résultat final, mais je ne veux pas me focaliser dessus. Après tout, ce n´est qu´un Grand Prix de plus, j´en ai déjà fait des dizaines. Je n´ai pas d´appréhension particulière, malgré l´enjeu. A mes yeux, cette course représente surtout la fin de la saison, ce qui est un peu triste car je me fais vraiment plaisir cette année et j´aurais bien aimé qu´il y ait quelques courses en plus!
> Poggiali : Il s´agit d´une course très importante, tout se jouera là-bas. Après Phillip Island, j´ai repris mon entraînement habituel pour être fin prêt pour ce qui sera le défi de l´année dans la catégorie.

Que pensez-vous du circuit Ricardo Tormo ?
> Vincent : Avec le team Aspar, j´y ai beaucoup tourné et je connais bien le tracé. Toutefois, les autres pilotes le connaissent bien, cela ne change donc pas grand chose. L´essentiel, c´est que la moto soit efficace, après, peu importe le circuit.
> Poggiali : Je n´aime pas beaucoup ce circuit, le tracé est lent et tortueux. Toutefois, le fait que je n´aime pas le circuit ne signifie pas grand chose. Après tout, l´an dernier, j´ai gagné à Valence.

Quelle stratégie comptez-vous adopter pour la course ?
> Vincent : Ce sera une course comme une autre, on verra bien ce qui se passera. En ce qui concerne une éventuelle course d´équipe, il faut voir ce qu´Aprilia décidera, mais à vrai dire, je n´y tiens pas vraiment. Je pense que le résultat final doit se jouer sur le mérite réel du pilote, et pas sur d´autres manoeuvres. D´un autre côté, j´ai perdu des points importants en Malaisie pour une bêtise, et si je peux les récupérer d´une manière ou d´une autre, pourquoi pas.
> Poggiali : Je n´ai rien à perdre. Je dois donner le maximum et engranger un maximum de points, au moins neuf de plus que lui. Logiquement, tout dépendra de ce qui se passera en course. Chacun a ses avantages et désavantages. Vincent a plus de points, mais c´est la première fois qu´il disputera le titre. Les nerfs peuvent lui jouer un mauvais tour. L´an dernier, je me rappelle que j´avais 23 points d´avance avant la dernière course et je n´étais pas tranquille pour autant.

Qu´avez-vous fait depuis votre retour d´Australie ?
> Vincent : Quand je suis rentré, j´ai fait un break, je voulais être aussi tranquille que possible ! J´ai fait pas mal de sport, car il fallait que je récupère après être tombé malade en Malaisie.
> Poggiali : Je pense pouvoir gagner le titre ; je me suis préparé pour y arriver et je ne me suis pas relâché. Il en va de même pour l´équipe ; ils se consacrent entièrement à la préparation de la moto. Ce n´est certainement pas le moment de se reposer.

Tags:
125cc, 2002, Gran Premio Marlboro de la Comunitat Valenciana

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›