Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bilan flatteur pour le Grand Prix de France

Bilan flatteur pour le Grand Prix de France

Bilan flatteur pour le Grand Prix de France

Cette année, la nouvelle formule MotoGP a mobilisé les amateurs de deux-roues et la plupart des épreuves du Championnat du Monde ont enregistré une progression notable en termes de fréquentation. Parmi les manches les plus populaires de la saison, le Grand Prix de France est en bonne position : l´affluence totale sur les trois journées de l´épreuve a dépassé les 135.000 spectateurs.

Claude Michy, promoteur du Grand Prix de France depuis 1994, évoque les raisons de ce succès, qui ont permis de doubler le nombre de spectateurs en huit ans. ´Nous avons pris le parti d´entourer le Grand Prix d´évènements et d´animations afin de mettre en place un véritable lieu de vie. La considération du public est un point primordial et nous proposons de nombreux services en dehors de la course. En 94, 65% du public ne venait que le dimanche ; aujourd´hui, ce rapport est descendu à 20% : le concept de week-end a porté ses fruits´. $$$

´Outre la course en elle-même, le public peut assister à des concerts et à diverses animations. Par ailleurs, la politique de tarification a favorisé l´élargissement du public, avec des conditions avantageuses pour les jeunes´ poursuit-t-il.

Figurant déjà parmi les plus grands événements sportifs en France, le Grand Prix organisé au Mans est promis à un bel avenir. ´J´estime que le Grand Prix de France pourrait être, à partir de 2004, le premier événement moto en France, devant des épreuves telles que les 24 heures du Mans et le Bol d´Or´ conclut Claude Michy.

Tags:
MotoGP, 2002

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›