Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Randy de Puniet prêt pour un nouveau défi

Randy de Puniet prêt pour un nouveau défi

Randy de Puniet prêt pour un nouveau défi

Avec une campagne 2002 marquée par de nombreux coups d´éclats - dont deux podiums et une pole position, Randy de Puniet a attisé la convoitise de plusieurs équipes et ses efforts ont finalement été récompensés par l´obtention d´un guidon usine. Le parisien disputera en effet le prochain Championnat du Monde 250 au guidon d´une Aprilia officielle alignée par l´équipe de Lucio Cecchinello.

D´abord annoncé chez Campetella, puis chez WCM en MotoGP, de Puniet a décidé de poursuivre sa carrière en 250, mais avec un matériel lui permettant de figurer régulièrement aux avant-postes. ´Le team Campetella n´était plus en mesure de m´offrir les garanties techniques prévues, puis j´ai été approché par Peter Clifford pour courir en MotoGP´ explique le français. ´Entre le changement de cylindrée et la découverte d´une toute nouvelle moto, cela aurait été un sacré pari, mais j´étais prêt à le relever. Puis Lucio a contacté mon manager et tout s´est fait très rapidement. On est parvenus à un accord en une semaine et j´aurai donc une machine officielle cette année´.

A l´aube de ses 22 ans, Randy de Puniet aborde sa troisième saison en 250 avec la ferme intention de franchir une nouvelle étape : ´Jusqu´ici, je n´ai vu Lucio qu´une seule fois, à l´occasion de la signature du contrat ; nous n´avons donc pas encore évoqué nos futurs objectifs, mais avec une moto officielle, je dois bien évidemment les revoir à la hausse. J´espère être en mesure de gagner des courses et de me battre pour le titre, même si cela s´annonce difficile´. De Puniet n´attend plus que sa première prise de contact avec sa nouvelle monture, qui devrait avoir lieu dans les semaines à venir : ´Nous tournerons avant les essais IRTA, mais pour le moment, les motos ne sont pas encore prêtes. Je devrais prendre la piste à la fin janvier ou début février´.

Tags:
250cc, 2002, Randy de Puniet

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›