Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Une wildcard à Suzuka pour Norick Abe

Une wildcard à Suzuka pour Norick Abe

Une wildcard à Suzuka pour Norick Abe

Après huit année passées dans le pinacle de la moto, Norick Abe se prépare à un retour nostalgique sur le circuit de Suzuka, dans les mêmes conditions qu'en 1994, lorsqu'il avait fait ses débuts en championnat du monde, grâce à une wildcard. Depuis, le japonais s'est forgé dans le paddock la réputation d'un pilote de haut niveau et d'une grande personnalité. Mais, en 2003, il travaillera, dans l'ombre, au développement de la Yamaha M1. Il ne se lancera donc pas dans une neuvième course au titre. Abe ne regrette pas sa nouvelle situation, même s'il reconnaît que de se retrouver un moment sans équipe l'avait inquiété. Désormais, il est totalement dédié à sa nouvelle mission et travaillera le plus dur possible en essais pour prouver son professionnalisme. Il confie ici, avec enthousiasme, ses impressions.

`Oui, ça m'a fait un choc´, avouait-il. `Après huit saisons en championnat, j'étais inquiet et je ne savais pas ce que j'allais faire. Mais quand j'ai repris la piste en tant que membre du projet Yamaha, j'ai clairement vu par où passait mon avenir. Je suis le principal pilote de cette nouvelle machine et je veux la responsabilité de la perfectionner. J'espère également disputer quelques GP et je pense que de me concentrer sur ces deux objectifs me permettra de fournir du bon travail ´.

Yamaha a crée l'équipe d'essais emmenée par Abe pour assurer une évolution constante de leur M1. Cette unité est basée en Italie, partageant les installations avec l'écurie Fortuna Yamaha. `C'est comme si nous étions une équipe de course, avec notre propre ‘staff' et le même travail dans le garage. Je me sens vraiment bien avec ces gars et j'apprécie ce que Yamaha a fait´, ajoutait le pilote, résidant depuis plusieurs année à Sitges, près de Barcelone.

Abe a participé aux trois séances d'essais MotoGP organisées cet hiver et il a testé toute une gamme de différentes pièces, ajustements et prototypes, mais il n'en a pas pour autant oublié de jeter un oeil discret sur ce que sera la compétition. Sa participation au Grand Prix du Japon a d'ores et déjà été confirmée, lui qui reste le seul Japonais à avoir remporté à deux reprises cette épreuve, dans la catégorie reine, en 1996 et 2000. `Je veux essayer de gagner à Suzuka avec la nouvelle machine pour attirer l'attention du monde sur elle. C'est mon objectif. Ensuite, je continuerai à travailler lors d'essais divers, sur quelques circuits européens et, si tout se passe bien, je ferai des apparitions dans cinq ou six autres courses´, ajoutait-il.

Cette saison, Abe courra avec le numéro dix sept. `Je suis vraiment impatient de le retrouver. Je l'avais quand je roulais en motocross et aux Etats-Unis. Je l'ai aussi gardé dans le championnat japonais et lors de ma première saison dans les championnats du monde. Je le préfère à un numéro inférieur et je suis vraiment excité à cette idée´, concluait-il.

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›