Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Toni Elias est prêt et confiant à l'approche du championnat 2003

Toni Elias est prêt et confiant à l'approche du championnat 2003

Toni Elias est prêt et confiant à l'approche du championnat 2003

A l'orée de sa deuxième saison en 250cc, Toni Elias nourrit de grandes ambitions. Le pilote, qui a fêté ses vingt ans la semaine dernière, a clairement annoncé ses objectifs : il veut obtenir de meilleurs résultats qu'en 2002, sa première saison dans la catégorie. Originaire de Manresa en Catalogne, le jeune Espagnol sait qu'il fait partie des favoris, et ses paroles, quelques jours avant l'ouverture du championnat du monde 2003, révèlent son état d'esprit et sa volonté de se mêler à la bagarre.

`Je suis assez heureux, et prêt à y aller´, affirmait Elias. `Je pense que la moto dont je dispose actuellement et sur laquelle nous avons tant travaillé cet hiver, est supérieure à celle de l'an passé. Quand nous avons reçu le nouveau châssis au mois de janvier, nous avons rencontré quelques problèmes, mais, lentement, nous avons fixé les réglages et amélioré la machine. Au-milieu des essais nous avons continué le développement et nous sommes tombés sur la bonne formule. Je pense que je suis au bon niveau pour attaquer la saison. Je ne veux pas faire de prédictions mais tout est en place pour que nous entamions le championnat dans les meilleures conditions´.

Le Catalan refuse d'accorder trop d'importance aux résultats des essais de pré-saison. Pour Elias, l'heure de vérité approche. `Au cours de l'hiver de nombreux pilotes ont attaqué et roulé vite. Mais je suis sûr qu'ils ne seront pas aussi rapides lorsque la course va commencer. De Puniet, pour l'instant, est la référence et nous devons voir comment il va répliquer à Suzuka. Il a eu une bonne pré-saison et s'est très bien adapté à la moto. Il est vraiment prêt pour le championnat et je suis sûr qu'il sera aux avants-postes des premières courses´, expliquait-il. `Quoi qu'il en soit, les Grands Prix sont une toute autre histoire, avec quelques circuits très différents, des conditions diverses et imprévisibles, les autres pilotes en piste et de nombreux autres paramètres comme le départ et la météo. D'un autre côté, je suis un de ces pilotes qui sont stimulés par ces situations de course´.

Le pilote Repsol-Telefonica Movistar reste néanmoins prudent quant à ses chances de se battre pour le titre, même s'il ne cache pas son désir de se mêler à la lutte pour la couronne. ` L´année dernière je n'ai remporté qu'une course et mon but est de faire bien mieux en 2003. Evidemment, j'aimerais bien figurer dans le groupe de tête parce que ça signifierait que j'ai progressé et que je fais tout ce qu'il faut. Mais je ne veux pas encore penser à ce scénario. Je suis un pilote qui va se battre, travailler et essayer de ramener les meilleurs résultats possibles. Je demande juste un peu de calme et que l´on me laisse faire mon travail´.
Toni pense que ce championnat sera bien plus ouvert que les années précédentes. ` Fonsi, De Puniet et Poggiali vont rouler pour la victoire. J´ai aussi beaucoup de respect pour Rolfo et Porto, les deux pilotes Honda. Alors que je connais maintenant assez bien les pilotes Aprilia, leur potentiel est toujours inconnu. Ils sont très rapides et ont beaucoup d'expérience. D'après moi, ça ne va pas se passer comme l'année dernière quand seuls Fonsi et Melandri se disputaient le titre. Cette année la concurrence sera plus variée et ouverte, ce qui promet quelques bagarres intéressantes´.
A propos du dernier GP, Toni concluait : `Suzuka est l'un des circuits que je préfère mais il est très compliqué. Il est difficile pour tout le monde, avec sa combinaison de virages rapides, lents, à gros freinages...Il est très long et nécessite une bonne mise au point´.

Tags:
250cc, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›