Achat de billets
Achat VidéoPass

Biaggi a de bons souvenirs de son dernier passage à Suzuka sur une Honda

Biaggi a de bons souvenirs de son dernier passage à Suzuka sur une Honda

Biaggi a de bons souvenirs de son dernier passage à Suzuka sur une Honda

En 1998, Max Biaggi avait créé l'une des plus grosses sensations de ces dernières années, en s'emparant de la victoire dans la première épreuve de la saison, à Suzuka, pour sa première course au guidon de la Honda NSR500. Le champion du monde 250cc avait alors fait planer sa menace sur la domination de Mick Doohan dans la catégorie reine. Mais, après cinq saisons au plus haut niveau, l'indéniable talent de Max ne lui a toujours pas rapporté le numéro un. Nombreuses sont les personnes à penser qu'il le mériterait amplement. Après quatre années de relative déception avec Yamaha, le Romain a décidé de revenir chez Honda. Il se retrouve ainsi dans une situation similaire à celle vécue cinq ans plus tôt.

`Je me rappelle évidemment très bien de cette course´, expliquait Biaggi. `C'était un bon résultat mais ça n'était pas une surprise. Avant ça, j'avais tourné dans des temps proches des records à Jerez et Barcelona, et j'avais été le plus rapide en essais IRTA, juste avant le GP. Je pense que sur l'intégralité de la saison j'ai manqué d'expérience pour décrocher le titre, mais je n'en étais pas loin. Alors qu'il ne restait que deux courses à disputer, j'avais encore une chance, mais le drapeau noir à Catalunya m'a tout fait perdre´.

Malgré les comparaisons souvent faites entre l'actuel champion du monde Valentino Rossi et son mentor Doohan, et leurs positions respectives dans les rangs de HRC, Biaggi insiste sur le fait que 2003 sera totalement différente. `Je pense qu'avec les quatre-temps le fossé entre les machines d'usine et les privées est plus important qu'en 1998, avec les deux-temps´, explique-t'il. `Je ne me plains pas, mais ça rend les choses plus difficiles. Tout ce que je peux faire c'est donner le meilleur de moi-même, et nous verrons bien si c'est suffisant ou non pour me battre pour le titre. Il sera difficile de défier Valentino mais c'est ce que j'espère´.

Biaggi a sauté sur l'occasion de retourner chez Honda après avoir révélé sa signature avec Pramac Racing et HRC en septembre dernier. Maintenant, l'équipe de Sito Pons et le sponsor Camel sont venus se rajouter et, jusque-là, l'italien a apprécié ce qu'il a vu. `Je savais déjà que c'était une bonne équipe mais, maintenant, je peux en juger par moi-même. Si je disais que j'étais impressionné, ça donnerait l'impression que je pense qu'ils sont meilleurs que mon ancienne équipe, ce qui serait injuste et irrespectueux parce que c'est aussi une excellente écurie. En fait, je dirais qu'elles sont à peu près au même niveau, et je suis très heureux´.

Amené à comparer les qualités de sa RC211V privée avec celles de la Yamaha M1 d'usine qu'il pilotait l'an dernier, Biaggi est resté diplomate et honnête. `Les résultats montreront si elle est meilleure ou non. Evidemment, ce ne serait pas agréable pour moi de finir en moins bonne position que la saison dernière. Nous n'avons qu'à attendre que la course reprenne ses droits. Tout ce que je peux faire est donner le meilleur´.

Tags:
MotoGP, 2003, SKYY VODKA Grand Prix of Japan, Max Biaggi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›