Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

La pluie n'empêche pas Rossi de prendre les commandes

La pluie n'empêche pas Rossi de prendre les commandes

La pluie n'empêche pas Rossi de prendre les commandes

Les nuages gris qui planaient au-dessus du circuit de Suzuka depuis le début de la semaine ont finalement mis à exécution leurs menaces de laisser éclater la pluie au moment le plus inopportun. Des averses intermittentes et intenses ont ruiné les efforts de la plupart des pilotes lors de cette première journée de qualification des trois catégories du Grand Prix du Japon, parrainé par SKYY Vodka.

En dépit des conditions légèrement humides au début de la séance des MotoGP , les pilotes se sont rués en piste. Bien leur en a pris puisqu'ils étaient rapidement contraint de regagner les stands à cause d'un déluge soudain. Au bout d'une demi-heure, la hiérarchie était déjà dominée et scellée avec Valentino Rossi en première position. Le champion du monde restera intouchable, seuls quelques ‘poissons-pilotes' se risquaient en effet sur le circuit détrempée afin d'y mener quelques essais en vue d'un week-end imprévisible sur le plan de la météo.

En attendant, Max Biaggi a donné un bel aperçu de son potentiel lors de la première moitié de séance, prouvant que le circuit de Suzuka pourrait de nouveau lui être favorable, comme il l'avait été en 98, à l'occasion des débuts de l'Italien en 500 au guidon d'une Honda. L'Italien dispose cette saison de la RC211V avec laquelle Rossi a remporté le titre l'an passé. Il devance son compagnon d'écurie, le Japonais Tohru Ukawa, tandis que Carlos Checa faisait de son mieux pour le compte de Yamaha dont il est le meilleur représentant aujourd'hui grâce à son quatrième temps.

5ème, Makoto Tamada a réalisé une performance impressionnante à bord de sa Honda chaussée de pneus Bridgestone. Il précède chaussé, qualifiant cinquième le plus rapidement Sete Gibernau (Honda), la Suzuki de Kenny Roberts Jr et la Yamaha ‘bleue' du Brésilien Alex Barros. Colin Edwards, qui comme Barros, a une bonne connaissance du terrain puisqu'il a remporté les 8 Heures de Suzuka, a réalisé des progrès rapides au guidon de son Aprilia qu'il a qualifié au neuvième rang.

Blessé ce matin, Marco Melandri n'a pas pris part à la séance. Le seul pilote qui n'a non capable de signer un temps inférieure à la barre des 107 % avant le déluge est Jeremy McWilliams. Le Britannique a rencontré des problèmes mécaniques avec la seule ‘2 temps' du plateau, la Proton KR3. Il prie pour que la météo lui laisse le temps de se qualifier demain.

Tags:
MotoGP, 2003, SKYY VODKA Grand Prix of Japan

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›