Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Suzuki mènera des essais avec l´équipe d´endurance

Suzuki mènera des essais avec l´équipe d´endurance

Suzuki mènera des essais avec l´équipe d´endurance

Dans sa volonté d'accélérer le développement de sa GSV-R, pour commencer à se mesurer aux performantes Honda, Yamaha et Ducati, l'équipe Suzuki souhaite accumuler plus de kilomètres. Elles bénéficiera pour ceci de l'appui de l'équipe d'endurance de la marque. Garry Taylor a confié à Motograndprix l'état d'esprit actuel de son écurie, championne du monde 500cc en 2000.

mgp : Où en êtes-vous actuellement ?
GT : La vérité est que nous sommes loin derrière mais ce qui est positif est que Suzuki travaille très dur pour remédier à cette situation. Ils sont sur le point de lancer un nouveau programme d'essais européen, avec le concours de l'équipe d'endurance qui a récemment pris les première et deuxième places des 24 heures du Mans. Il y a beaucoup de travail à faire mais nous sommes sur la bonne voie.

mgp : Comment vos pilotes vivent-ils cette situation ?
GT : Kenny est frustré parce qu'il sait qu'il peut gagner des courses, et nous le savons aussi. Notre but devrait être de remporter le championnat du monde avec lui, mais nous devons élever notre niveau, si nous voulons que ce soit le cas. Notre titre semble remonter à une éternité, alors que ce n'est pas si loin que ça. Il reste néanmoins motivé.
John s'habitue bien. Je pense qu'il a été surpris par la somme de travail qui accompagne le statut de pilote d'usine. Il prend sur lui mais je suis sûr qu'il est, lui aussi, frustré de ne pouvoir se battre aux avants-postes.

mgp : Quels sont les domaines dans lesquels vous devez progresser ?
GT :L'ensemble de la moto doit être amélioré, pas seulement le moteur ou le châssis. Nous avons simplement besoin d'une moto plus rapide.

mgp : Les mécaniciens restent-ils motivés ?
GT : Ils forment un groupe hautement compétitif, mû par le succès. Un vieux dicton dit que `gagner est facile, c'est la défaite qui est difficile´. Je pense que c'est vrai. Quand vous gagnez, une énergie incroyable se ressent dans tout ce que vous faites. Pour l'instant, elle n'est pas là. A la fin de la journée, il faut aux mécaniciens autant de temps pour régler la machine, qu'elle gagne ou qu'elle se batte pour la dixième place. C'est un peu dur pour eux aussi.

mgp : Disposerez-vous de nouvelles pièces en Afrique du Sud ?

GT : Nous en recevons en permanence, mais il est délicat de prendre la décision de les tester pendant un week-end de course. Il est facile de se laisser tenter par quelque chose et de se retrouver ensuite sur un chemin de traverse, alors même que l'on devrait se concentrer sur la préparation de la course.

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›