Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Max Biaggi se confie avant Welkom

Max Biaggi se confie avant Welkom

Max Biaggi se confie avant Welkom

`Après avoir quitté Suzuka, je suis resté en contact avec le Japon pour connaître l'évolution de l'état de santé de Kato mais, après une légère amélioration, la situation en est resté au même point. Nous ne pouvons qu'attendre et espérer. Ces jours-là, je suis resté concentré sur mes affaires. J'avais besoin de me reposer et d'être seul pour prendre un peu de recul. Mon téléphone portable est quasiment resté éteint tout le temps. Je pense que cette situation demande une sérieuse réflexion. Ce qui s'est passé a choqué tout le monde, et particulièrement les pilotes parce que nous sommes en piste tous les dimanches.

Le MotoGP a évolué très rapidement, probablement plus que prévu. Ca implique que quelques gros problèmes puissent surgir, dont, malheureusement, la question de la sécurité. Avec la montée du niveau de compétition et d'attente vient une pression supplémentaire, mais aussi la capacité de faire les choses. Il appartient à nous, pilotes, de trouver un moyen de faire entendre nos voix et celles de nos portes-paroles.
Je dois dire que Franco Uncini a fait du bon boulot ces dernières années et j'ai récemment lu une interview de Carmelo Ezpeleta, dans un magazine italien, dans laquelle il exprimait sa volonté d'entamer le dialogue.

Il y a quelques aspects de la sécurité à améliorer et je crois que, maintenant, les pilotes vont tout faire pour former un groupe soudé. Nous verrons s'ils prendront en compte ce que nous pensons. Au vu de mes expériences passées, avec les mêmes volontés et sentiments, je me rends à Welkom avec de bons espoirs, mais pas trop. On verra. Je suis prêt à discuter pour trouver un terrain d'entente avec mes collègues.

Ces derniers jours je me suis reposé à Monaco. J´ai également continué à m'entrainer et à travailler ma condition physique parce qu'à Welkom les températures peuvent être élevées et la course devient alors un véritable test physique. En Afrique du Sud je veux vraiment faire une bonne course, maintenir la concentration et la méthode de travail que nous avions à Suzuka. Nous n'aurons pas l'avantage de faire des essais supplémentaires mais il y a une petite chance que la pluie vienne nous rendre visite, comme au Japon. Cette course sera importante pour apercevoir un peu plus de notre potentiel, sur la piste. Normalement, le premier GP comprend de nombreuses variables mais, ensuite, tout se stabilise.
Pour Pâques je prévois d'organiser un déjeuner au restaurant avec quelques amis italiens. Discussions, un peu de musique, rien de bien extraordinaire!´.

Tags:
MotoGP, 2003, Max Biaggi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›