Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

MotoGP: seconde manche en Afrique

MotoGP: seconde manche en Afrique

MotoGP: seconde manche en Afrique

Le championnat du Monde de MotoGP va traverser la moitié du monde cette semaine afin que les équipes et les pilotes se rendent au GP d´Afrique du Sud, à Welkom, trois semaines après le GP du Japon. Le Phakisa Freeway en pleine région aurifères dans l´état de Free State, accueillera en effet une manche du MotoGP pour la cinquième année consécutive. De nombreuses équipes d´usine vont tout faire pour oublier la domination des Honda à quatre temps, l´année dernière, lorsque Tohru Ukawa battit son équipier Valentino Rossi lors des derniers tours de la course. L´équipe Honda Repsol signa là un très beau doublé.

Alors que le championnat de MotoGP se prépare à un autre week-end d´action spectaculaire, la mort tragique de l´ancien champion du monde des 250cc, Daijiro Kato, dimanche dernier, continue à peser lourdement sur les esprits. Ce week-end, il y aura différentes réunions entre des pilotes et les officiels et des hommages seront rendus à Kato. De plus, certaines activités promotionnelles prévues lors de ce Grand Prix seront annulées par respect pour le pilote disparu et sa famille.

Alors que le manager Fausto Gresini, complètement abattu par la mort de Kato, est actuellement au Japon pour ses obsèques, l´équipe Telefonica MoviStar Honda a décidé de n´aligner qu´une seule moto en Afrique du Sud, pour l´Espagnol Sete Gibernau. Aucune démarche n´a encore été entamée pour remplacer Kato.

Les couleurs japonaises seront défendues en MotoGP par Tohru Ukawa (Honda), Nobuatsu Aoki (Proton), Makoto Tamada (Honda), Norick Abe (Yamaha) et Noriyuki Haga (Aprilia). Ukawa essayera à nouveau de contrer Rossi après avoir terminé à une très décevante dernière place lors de son Grand Prix à domicile au Japon. D´autre pilotes que l´équipier de Biaggi seront plus que décidés à relever le défi. A Suzuka, Max Biaggi a terminé derrière son grand rival Rossi. Il essayera de faire un peu mieux dans le pays où il a signé sa première victoire, c´était à Kyalami en 1992 (250cc) alors qu´à Welkom il gagna en 1999.

L´équipe Ducati de Loris Capirossi et de Troy Bayliss, qui a pris la troisième et la cinquième place au Japon, se battra de nouveau sur ce circuit serré et cahoteux aux commandes de leurs impressionnantes Desmosedici. Capirossi est habitué à la pression et il a d´ailleurs terminé sur le podium lors des trois dernières éditions de cette course, dont sa troisième place de l´année dernière alors qu´il était sur une Honda à deux temps. Pour Bayliss ce sera le premier voyage à Welkom, un des treize circuits du calendrier MotoGP que l´ancien champion du Monde de Superbike doit encore découvrir.

Sur ce circuit notoirement bosselé, glissant et qui se trouve à plus de 1300 mètres d´altitude, les bons réglages sont difficiles à trouver. Cela promet d´être un week-end délicat, non seulement pour Ducati, mais aussi pour Yamaha, Suzuki, Kawasaki, Aprilia et WCM, qui toutes ont de nouveaux prototypes très modifiés ou complètement nouveaux par rapport à leurs modèles de la saison dernière. Cependant, une équipe qui pourrait se trouver à son avantage sera l´équipe Proton KR, qui roulera à nouveau avec son très léger trois cylindres à deux temps après le retard pris par leur moteur V5 à quatre temps. Malgré les 13 km/h de moins en ligne droite, la seule deux temps au départ de cette manche de MotoGP pourrait être avantagée tout au long des quatorze virages serrés et techniques.

Pour Yamaha, Alex Barros sera de la partie après trois semaines de physiothérapie intensive suite à une petite fracture, qui a blessé des ligaments de son genou. Barros s´était blessé lors du warm-up de Suzuka. Son équipier Marco Melandri, qui s´est cassé la jambe lors de la première séance d´essais de cette même course, devra attendre jusqu´à Jerez au plus tôt (troisième manche du championnat) avant de faire son retour en MotoGP. Il sera remplacé à Welkom par le vétéran de Yamaha: Norick Abe.

Tags:
MotoGP, 2003, Arnette Africa's Grand Prix

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›