Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

La stratédie parfaite de Dani Pedrosa à Welkom

La stratédie parfaite de Dani Pedrosa à Welkom

La stratédie parfaite de Dani Pedrosa à Welkom

Dimanche, Dani Pedrosa a montré, dans les derniers tours du GP 125, toute l'intelligence et le réalisme de son approche de la course. Le jeune espagnol est remonté de la quatrième position, se défaisant de trois pilotes dans les dernières courbes, pour finalement couper la ligne d'arrivée en tête. Pedrosa était resté dans le groupe de tête tout au long de la course, sans jamais pouvoir passer le japonais Youichi Ui. Dans les tous derniers mètres de course, le peloton s'est animé, les six pilotes commençant à se disputer les premières places. Cette victoire, sa première dans la saison 2003, permettra à Dani de se présenter au prochain GP, en Espagne, en leader du championnat 125cc. Il compte un point d'avance sur Steve Jenkner et deux sur Andrea Dovizioso, les deux pilotes qui l'encadraient sur le podium de Welkom.

`Je me suis senti tellement bien au warm-up que je pensais que la victoire était à ma portée. En course, j'ai pris un mauvais départ. J'ai relâché un peu trop vite l'embrayage. La moto a failli caler mais j'ai réussi à la garder. Après, pendant la course, la machine n'accélérait pas très bien mais j'étais capable de rester au contact de Dovizioso et Ui. En arrivant dans les cinq derniers tours, j'étais quatrième et je ne pouvais pas les doubler. Dans les derniers virages, j'ai donné tout ce que j'avais et j'étais vraiment à la limite de tomber dans le tout dernier. Alors que j'étais en train de passer Ui, la roue avant de la moto a commencé à se dérober mais j'ai réussi à la récupérer. Et j'ai gagné. C'était ma seule chance. Dans le dernier tour, dans la ligne droite, j'ai pu les garder derrière moi, grâce à l'aspiration. Si je m'étais décalé sur le côté gauche de la piste, ils m'auraient doublé. Mais j'ai réussi à rester devant et ça m'a beaucoup aidé. Pour être honnête, le risque en valait la peine si le podium était à la clé ! Je ne sais pas si ç'a été ma meilleure course mais elle a certainement été l'une des plus difficiles parce que la machine ne se comportait pas comme je le voulais et j'ai dû pas mal compenser ça avec les freins´.

Tags:
125cc, 2003, Arnette Africa's Grand Prix, Dani Pedrosa

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›