Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Retour sur laccident du premier virage, avec les principaux intéressés

Retour sur laccident du premier virage, avec les principaux intéressés

Retour sur laccident du premier virage, avec les principaux intéressés

Donné avec cinquante minutes de retard, pour permettre aux commissaires de nettoyer lhuile répandue sur la piste par la Suzuki de Kenny Roberts, le départ du Grand Prix dAfrique du Sud réservait encore des instants dramatiques. A lextinction des feux, la Yamaha de Shinya Nakano est restée scotchée sur la grille, tandis que Colin Edwards percutait John Hopkins et entraînait Jeremy McWilliams et Nori Haga, son équipier, dans sa chute. Tous les pilotes sen sont tirés sans dommage. Voici les explications de chacun :

Colin Edwards: `Je devais mélancer du côté sale de la piste et la moto a commencé à bouger. Jessayais de rester sur mes roues quand quelquun ma bousculé. Le cauchemar a alors commencé. Jai vu de nombreux pilotes autour de moi et une roue ma touché à la tête. Par chance, je vais bien. Dans un moment, ma colère laissera la place au soulagement´.

John Hopkins `Au départ, quand Colin Edwards est parti en travers, jai été le premier quil a touché. Le levier dembrayage sest rabattu violemment sur mes doigts et ma main a été douloureuse tout au long de la course´.

Jeremy McWilliams: ` Jai dû abandonner à cause dun accident dans lequel je navais rien à voir. Tout le monde sétait décalé sur la gauche parce que Nakano était au ralenti, et Edwards a tout traversé dans lautre sens. Je lai vu toucher une moto, juste avant de tomber juste devant moi. Cette situation est un cauchemar. Vous pouvez freiner aussi fort que vous voulez, vous ne ralentirez jamais aussi vite quun pilote glissant sur la piste. Caurait été plus facile sil avait glissé tout droit, et non en travers. Je ne pouvais rien faire dautre que de sortir de la piste´.

Noriyuki Haga ` Je suis tombé en essayant déviter mon équipier qui était au sol. Jai fait de mon mieux pour continuer mais je ne me sentais pas bien et la moto était également endommagée. Du coup, jai préféré rentrer au stand ´.

Tags:
MotoGP, 2003, Arnette Africa's Grand Prix

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›