Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Proton team KR: le deux temps pour la dernière fois à Jerez

Proton team KR: le deux temps pour la dernière fois à Jerez

Proton team KR: le deux temps pour la dernière fois à Jerez

L´équipe de Proton KR alignera au GP d´Espagne, première course européenne et troisième de la saison, sa KR3 500cc à deux temps pour ses pilotes Jeremy McWilliams et Nobuatsu Aoki. Ce sera la dernière fois.

Le continuel travail de développement sur le nouveau 990cc V5 à quatre temps est terminé depuis deux semaines mais les espoirs d´un début en course en Espagne ont été déçus suite à des problèmes techniques lors d'essais en Grande-Bretagne. Après le week-end dernier, la décision de continuer avec le deux temps fut prise. Le deux temps sera utilisé jusqu'à ce que la nouvelle moto se comporte parfaitement en essais privés.

`Le développement de la nouvelle moto va aussi vite que possible, mais elle ne sera pas alignée en course avant qu'elle ne soit prête. C´est irritant, mais c'est ce à quoi nous nous attendions´, déclare Kenny Roberts, le propriétaire de l´équipe.

Tandis que le développement du moteur sur le banc continue à l´usine de Banbury et que les premiers essais du GP d´Espagne sont imminents, l´équipe et ses deux pilotes attendent avec impatience leur dernière chance de harceler les quatre temps de 990cc grâce à leurs 500cc plus lentes mais plus légères. Ils pourront aussi avoir l´opportunité de battre certains records pour ce qui concerne les deux temps.

Lors de la manche précédente, en Afrique du Sud, la proton de Jeremy McWilliams a été la moto deux temps la plus rapide de l´histoire en se qualifiant au milieu des motos à quatre temps... mais il fut la victime innocente d´un accident lors du départ. Il avait déjà eu le même honneur sur d´autres circuits, notamment à Rio et à Phillip Island. Nobuatsu Aoki estime lui aussi qu´il peut encore tirer toute la quintessence de son moteur à deux temps. Lors du GP d´Espagne de l'année dernière, la star japonaise a donné une démonstration brillante d´habileté en allant finir la course à la septième place.

`Notre première objectif était Jerez, mais lorsque tout se met en marche vous tombez alors sur le problème suivant´, fait remarquer Chuck Aksland. `C´est une nouvelle moto très complexe et il y a beaucoup de systèmes à essayer avant que nous ne sachions à quel point elle est plus rapide que la deux temps´.

Tags:
MotoGP, 2003, Gran Premio Marlboro de España

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›