Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Makoto Tamada s'est fait accepter par le MotoGP

Makoto Tamada s'est fait accepter par le MotoGP

Makoto Tamada s'est fait accepter par le MotoGP

Le week-end dernier, Makoto Tamada a offert une belle leçon de pilotage en terminant sixième du GP d'Espagne, son meilleur résultat en MotoGP. Débutant dans le championnat, cet ancien vainqueur en Superbike s'est même un temps battu pour la quatrième position.

Pour ses débuts, à Suzuka, sur ses terres, le pilote Pramac était arrivé avec de grandes attentes, après avoir pris la deuxième place des prestigieuses Huit Heures de Suzuka. Il a malheureusement chuté à mi-course. En Afrique du Sud, il n'avait pu ramener que deux points avec sa quatorzième place sous le drapeau à damier. Pour sa première apparition à Jerez, il a montré un aperçu de son talent en réalisant une course solide derrière le pilote le plus expérimenté de la grille, le brésilien Alex Barros.

A vingt-six ans, Tamada peut s'appuyer sur quatre années d'expérience des quatre temps et de Superbike japonais.

« La course a été vraiment difficile pour rattraper la tête du peloton. Quand il a été temps de porter mon attaque, je n'étais plus capable de passer toute la puissance au sol parce que je perdais l'adhérence à l'arrière. J'ai pris l'avantage sur Barros et Ukawa en coupant les gaz au tout dernier moment et en freinant plus fort. C'a été deux superbes duels !
Après trois tours en quatrième position, j'ai dû les laisser passer. Pour l'instant, quand je décélère, j'ai encore des vibrations qui rendent la selle gênante et le pilotage extrêmement difficile. Si nous pouvons résoudre ces petits problèmes, nous pourrons être plus rapides. Je suis quand-même satisfait de la situation actuelle.
Une journée comme celle-ci gonfle la motivation. C'est ce dont nous avons besoin pour aller de l'avant et progresser. Maintenant, je peux attendre Le Mans avec confiance, même si je sais que nous ne devons pas anticiper les choses. Nous devons prendre les étapes les unes après les autres. »

Tags:
MotoGP, 2003, Makoto Tamada

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›