Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Randy de Puniet jette un oeil sur le championnat, à la veille du GP de France

Randy de Puniet jette un oeil sur le championnat, à la veille du GP de France

Randy de Puniet jette un oeil sur le championnat, à la veille du GP de France

Le français Randy de Puniet aborde le Grand Prix Polini de France gonflé par la même ambition et le désir qu'il a montrés au début de la saison 2003. C'est sa troisième saison en 250cc et, maintenant devenu pilote d´usine, De Puniet, réputé pour son fort tempérament, mise sur la régularité pour la suite de la saison. Jusqu´ici, il est monté à deux reprises sur le podium et occupe la troisième place du championnat. Il a confié ses espoirs pour son Grand Prix national à motograndprix.com.

Motograndprix.com : Quels sont tes sentiments à la veille de ton Grand Prix national ?
Randy de Puniet : Je me sens bien et je suis très motivé. J´ai réalisé deux bonnes courses, en Afrique du Sud et à Jerez, et j'espère pouvoir au moins rééditer ces performances et monter sur le podium. Je dois avouer que Le Mans n'est pas l'un des mes circuits préférés. J'aime les tracés rapides, comme le Mugello et Suzuka, alors que ceux comme Le Mans ne sont faits que de successions d'accélération-freinage. J'ai quand-même de bons souvenirs ici. L'année dernière, j'étais monté sur la troisième marche du podium et, cette année, j'aimerais faire mieux.

mgp.com : As-tu été surpris par Manuel Poggiali ?

RdP : Non. C'est un bon pilote et il a une machine très compétitive. Mais, à Jerez, nous avons vu qu'il n'était pas imbattable. Il a fini quatrième alors qu'Elias s'est montré sous son meilleur jour. Rolfo était aussi aux avants-postes, avec une Honda qui parait progresser de course en course. Je crois qu'il y a plusieurs pilotes capables de gagner des GP et mon objectif est de rester régulier. Il est important de finir toutes les courses et de monter sur le podium aussi souvent que possible. C'est pour ça que je suis satisfait de ma troisième place à Jerez. Si je suis obsédé par la victoire, cela implique de prendre des risques et de peut-être échouer à inscrire des points.

mgp.com : Le scénario idéal serait de décrocher ta toute première victoire ce week-end, devant tes supporters...
RdP : Oui, bien sûr, mais ce ne sera pas facile du tout. Comme à chaque GP, mon objectif est simplement d'être à nouveau sur le podium, de préférence sur la plus haute marche. Si je suis troisième, OK, si je suis deuxième, c'est mieux et si je gagne...Je suis sûr qu'il y aura une grande fête ! Mais je le répète, je veux avant tout bien me classer dans chaque course. Ca aura des répercussions sur le championnat et peut-être que je serai en position de me battre pour le titre.

mgp.com : Si, au mois de novembre, tu te retrouves en lice pour le titre, qui penses-tu qui seront tes principaux adversaires ?
RdP : J´espère que j'y serai. C'est pour ça que l'équipe travaille. Je pense que Poggiali, Elias, Nieto, Rolfo, seront là, ou pas loin. Et, bien sûr, j'espère me mêler à eux pour la bagarre finale !.

Tags:
250cc, 2003, Randy de Puniet

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›